Image de Christine S. Moiroux

Christine S. Moiroux

J'écris pour partager ma musique du monde.
Quand les images flamboient à mes yeux surpris,
les mots raisonnent et s’entremêlent sur le métier de mon existence,
Je suis... je suis la tisseuse de mots,

164 abonnés

Très très courts

L'assassin

Chaque soir l’homme prenait son service au commissariat à 20h00, il enfilait son uniforme, prenait un café, deux peut-être les soirs de déprime et puis c’était la routine : la... [+]


Très très courts

Métro oh !

Ce matin, Camille a téléchargé l'application « WorldAdventure » pour voyager depuis son canapé. Camille a toujours rêvé de faire le tour du monde pour vivre une extraordinaire... [+]


Tandems numériques 2015 - Tandems Rhône-Alpes
Poèmes

Etat des lieux

Ere nouvelle
Nouvel ordre
Mai 68 fustigé
Obscurantisme
Mondialisation
Restructuration
Bagdad pilonnée
Babylone... [+]


Très très courts

Il suffisait de presque rien

« Je n’en crois pas un mot », voilà toute la confiance qu’elle m’accordait et lui, il m’ignorait ou me donnait des ordres en me battant.
Ils me présentaient comme leur fils. À... [+]


Lauréat - Jury Grand Prix Automne 2014
Recommandé Par Short Édition
Nouvelles

Une montre en or

C’était au retour de la messe, un beau dimanche de fin d’été. Malgré la chaleur, je portais pour la première fois un panti qui faisait de moi une toute nouvelle jeune fille. Imbue de cette... [+]


Qualifié Grand Prix Automne 2014
Très très courts

Seasaw

31 janvier 2014, 20h00, Sichoe, une jeune exilée tibétaine rentre fourbue de son travail à Genève. Elle sort une pizza du congel, la met au micro-ondes et s’affale devant son ordi. Une... [+]


Qualifié Grand Prix Automne 2014
Poèmes

Haïku 7

Chère demoiselle
votre ombrelle de dentelle
joue avec mon coeur.


Prix Haikus 2014
Poèmes

Haïku 6

Besoin d’un abri
contre le déluge d’une
lumière opaline.


Prix Haikus 2014