Calliandra

"Comment croire ceux qui disent écrire pour eux, Les mots ont toujours une destination, aspirent à un autre regard. Écrire pour soi serait comme faire sa valise pour ne pas partir."
David Foenkinos


À LA UNE
Très très courts

Gromo, le voleur de sourires

Gromo était un ogre énorme, pas très beau et ronchon. Jamais il ne souriait. Pourtant des sourires il n'en manquait pas... Il en avait un coffre plein. Ce coffre était soigneusement fermé à... [+]

Qualifié Grand Prix Eté 2016
Très très courts

Une vie...

Assise sur un banc public elle se mit à frissonner. Voilà plusieurs heures déjà qu’elle était là à regarder les gens pressés de rentrer chez eux. Certains enfants marchaient à reculons en... [+]

Qualifié Court et noir 2021
Très très courts

Le souffle

L’engin démarra en trombe faisant crisser le gravier et soulevant une fine poussière grise. Les quelques plantes de carex qui poussaient dans des bacs sur les bas-côtés de la rue se... [+]

Qualifié Prix Quiqui 2018
Poèmes

Le lierre embrasse

Le lierre embrasse
la façade ensoleillée
bel amour d'été

Qualifié Prix Haikus Printemps 2017
Poèmes

Elle l'attendait

Elle l'attendait
la rose alanguie céda
aux doux bras du vent

Qualifié Prix Haikus Printemps 2017
Poèmes

Enlacés comme eux

Enlacés comme eux
doux Philémon et Baucis
pour l'éternité

Qualifié Prix Haikus Printemps 2017
Poèmes

Serre-moi très fort

Serre-moi très fort
raconte-moi ton amour
j'y croirai encore

Qualifié Prix Haikus Printemps 2017
Très très courts

Voyage

Il regardait l’homme assis en face de lui, petit, trapu, le teint pâle, peu sympathique.
Il se hasarda à le saluer, l’autre lui répondit du même salut discret. Il préféra alors se plonge... [+]