Image de Bruno Duthion

Bruno Duthion

J'aime la noirceur de l'esprit, farfouiller dans les entrailles. J'aime encore plus les confronter à la gentillesse, à la douceur qui cohabitent aussi en chacun de nous. J'avoue mon goût pour la tension dramatique. La nouvelle est un format idéal pour qu'elle s'insinue tout au long du texte, nous prenne, nous embarque de force là où nous ne voudrions même pas poser la pointe d'une chaussure.

1 184Lectures sur ses œuvres

Ses abonnés


À LA UNE
Nouvelles

Buffet froid

Un jardin. Anglais. Des massifs d'herbes folles. Des taches colorées, des fleurs, sauvages sans doute. Le vert domine. C'est l'été pourtant. Les pelouses sont belles, taillées. Souples et ... [+]

Qualifié Grand Prix Printemps 2022 - Nouvelles
Poèmes

Repos

Savates fatiguées, rabotent, s'époumonent
Couloir. Écorchent son silence d'avant nu
Yeux moites, larmes copeaux, regard ... [+]

Finaliste - Jury Grand Prix Printemps 2022 - Poèmes
Nouvelles

Rincé

Il avait plu deux jours sans discontinuer. Les caniveaux regorgeaient d'eau et de toutes les cochonneries lessivées par les flots. Par hostilité, les bouches d'égout – si l'on conçoit qu'elles ... [+]

Qualifié Grand Prix Printemps 2022 - Nouvelles
Nouvelles

Corespondance

Avec fierté la ville hisse ses plus hautes tours – serres verticales. Le soleil, plus haut encore, les inonde, ses rayons dégoulinent indisciplinés le long de leurs surfaces, lisses comme un lac ... [+]

Nouvelles

La jeune femme au foulard

Elle dort Camille. Sur le dos. Tête un peu de travers au milieu de deux oreillers. Dans la pénombre, leur blancheur devient phosphorescente. Elle dort Camille. Et sa poitrine se hausse, délicate ... [+]

Nouvelles

Une mouche l'a piqué

Quand Félix monta dans sa voiture, qu'il la sortit en marche arrière du garage, qu'il appuya à nouveau sur le bouton de la télécommande et que la porte gris acier se referma, il n'y eut rien à ... [+]

Nouvelles

Concerto pour bateau et piano

La terre sèche et ocre avait commencé par s'élever en des tourbillons insolents. Poussière dense et âcre s'immisçant, se lovant même pour envahir le moindre espace, la moindre faille, pou ... [+]

Nouvelles

Blues océan

La lande s'offrait aux regards. Impudique, elle révélait tous ses attraits au moindre coup d'œil circulaire. Mais, et c'est heureux, elle ne se vendait qu'à peu de personnes. Inviolée, elle ... [+]

Poèmes

Climax

Asphalte moite, halos distendus
Mirages écarlates, plaines disloquées
Grains brulés, vert d'or cramé
Ciel bleu-noi ... [+]

Nouvelles

Et ploc !

J'habite au bout de la rue Berlioz. Dans le prolongement de la rue Gabriel Péri après avoir traversé le large boulevard Mermoz. Tout au bout. Pas dans les immeubles construits au cours des années ... [+]

Nouvelles

Le 28e

Je m'étais déjà penché plusieurs fois sur les bords de la falaise. J'avais étudié, plus qu'il ne faut, les herbes et les genêts qu'un fort vent d'ouest rudoyait maintenant. Le noroît ... [+]

Nouvelles

C'est pas le pied

Ça a commencé juste comme ça. Pour rien, ou presque rien, lors d'une belle soirée d'été. Quand le ciel paisible varie de l'orange au rouge carmin. Quand les oiseaux piaillent. Quand tout ... [+]