Image de Adèle Matagne

Adèle Matagne

90 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Ailleurs

David déambule dans le couloir.
Il agite les mains devant son visage, comme pour faire écran entre lui et le reste du monde. Comment savoir ? Il ne parle jamais. Parfois il regarde avec... [+]



La Matinale en cavale 5ème édition - Très très courts
Poèmes

Humanis

La vraie vie, beaucoup l'oublie
Et c'est notre ignorance
Qui va mener à notre décadence
Car l'oubli
Est toujours incompris.

STEFUN


Très très courts

Un amour galactique

Encore sous l'effet du somnifère de la veille, le couinement des semelles en caoutchouc de l'infirmière dans le couloir, ne parvient pas à soulever mes paupières. Et puis ai-je vraiment envie... [+]



La Matinale en cavale 6ème édition - Très très court
Très très courts

Des fleurs jaunes

Des fleurs jaunes illuminent le grand terrain en bordure de la forêt. Leur lumière et leur chaleur – emmagasinées grâce au soleil de l'automne – irradient de joie de vivre et de bonne... [+]



Déclaration universelle des droits de l'Homme 2019
Très très courts

La Tour Maléfique

Je me suis réveillée en très grande forme. Je n'avais entendu ni l'horloge de l'église (qui sonne toutes les demi-heures) ni le chant du coq.
J'étais seule dans mon lit mais cela ne m'a pas... [+]



Court et noir 2018
Poèmes

Il est parti

On croit mais on se trompe.
C'est non.
C'est oui.
C'est trop tard il est parti.


Très très courts

Gepetto

- Je ne vois plus mes mains ! Se plaint le petit Louis.
- Alors arrêtes de jouer avec ton briquet, ce n'est pas le moment de fumer. Tu ne crois pas qu'il y a assez de brouillard ? Lui répond le... [+]



Imaginarius 2017