Aclken

Je suis né à Saint Jean de Luz en 1939, retraité, marié et père d'une fille.
"La dame de Monrovia" est un hommage à Marianne Oswald et Stéphane Pizella.

131 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Le Train fantôme

Ma copine m’ayant laissé tomber ce soir, je décidai de retourner en enfance.
La Foire du Trône battait son plein sous mes fenêtres... J’enfilai mon imper et descendis dans la rue pour me... [+]


Nouvelles

Le cri

La mémoire est une bibliothèque où s’accumulent, pêle-mêle, tous les souvenirs. Ceux-ci peuvent surgir à tout moment, qu’ils soient heureux ou douloureux.
Quant à moi, j’essaye de les... [+]


Qualifié Grand Prix Printemps 2018
Très très courts

GOAL !!!

- Monsieur, je voudrais une paire de chaussures de sport, solide et bon marché, pour mon fils, qui entre en 6ème au lycée Janson de Sailly.
- Félicitations, excellent établissement...Chère... [+]


Faites sourire 2017 - Très très court
Très très courts

Le soleil se lève aussi

Le soleil se lève aussi
Quand j'ai ouvert les yeux, je vis d'abord, au-dessus de moi, les poutres noires du pont du chemin de fer. A mes cotés une femme emmitouflée dans une couverture et... [+]


Très très courts

Le soleil se lève aussi

Le soleil se lève aussi
Quand j'ai ouvert les yeux, je vis d'abord, au-dessus de moi, les poutres noires du pont du chemin de fer. A mes cotés une femme emmitouflée dans une couverture et... [+]


Poèmes

Violon d'Ingres

Il fait chaud sur la terrasse,
Bercé par un air de Bach,
Ton corps nu dans le sofa
Gît comme une contrebasse...
Je saisis... [+]


Nouvelles

Une étrange épitaphe

J’habite boulevard Raspail, à deux pas du cimetière Montparnasse, où je me promène de temps en temps, loin des rumeurs de la ville, parmi les tombes célèbres ou anonymes. L’atmosphère y est... [+]


Qualifié Grand Prix Eté 2016
Poèmes

Orphée

Novembre. Matin gris.
Perdu, je déambule
Dans les rues de Paris
Ainsi qu'un somnambule,
En quête d'un regard
Aperçu pa... [+]


Prix Bibliothèques Pour Tous 2016 - Poèmes
Très très courts

Je dirais même plus ...

« Il ne faut pas courir deux lèvres à la fois», nous conseillait Balzac.
Je dirais même plus, « Il ne faut pas courir deux bec-de-lèvres à la fois ».


Livres en Tête 2015 - Deux lèvres à la fois
Nouvelles

Natacha

Après la mort de mon ami Guy, foudroyé par une crise cardiaque à la sortie du métro Chevaleret, je fus confronté à un douloureux problème de conscience. Ce dernier, en effet, m'avait confié... [+]