Le jour d’après sera rose, je te promets

il y a
1 min
419
lectures
254
Finaliste
Jury

Seniorette, ronde de corps et d'esprit, incroyablement vivante et ouverte sur le monde. So british parfois, so funny souvent. Fiable, humaine, engagée. Je ramasse tout le temps ce qui salit notre  [+]

Image de 2020
Image de Très très courts
Le jour d’après, c’est aujourd’hui et j’ai désormais la lourde tâche d’être chaque jour « au jour d’après ». Ça m’a demandé bien des forces, j’ai creusé dans mon affolement, j’ai extirpé un soupçon d’espoir et tiré le fil de ma lutte contre le crabe rose. Il s’est fait connaître le 12/12/2012, comment puis-je l’oublier ? Il était gros dans mon sein, palpable sous la peau. L’eau de la douche coulait dessus quand ma main l’a trouvé. J’ai tout de suite su, oui, tout de suite.
Puis tout s’est enchaîné : le bloc opératoire argenté, le petit boîtier inséré sous ma peau pour la chimio, les après-midis, perfusée, au bruit des bip des poches de produits se déversant dans mes veines, la boule à zéro, les ongles en voyage, le sourcil disparu, le teint gris, les kilos en moins...
Il y a eu aussi le bruit des glaçons, non pas ceux de l’apéro, juste le bruit de ces cubes dans lesquels tes mains, tes pieds gigotent pour espérer ne pas perdre ces ongles qui deviennent, tout à coup, si importants...
Il y a eu aussi ce casque gelé, supposé empêcher la chute des cheveux, qui te colle la migraine mais que tu gardes héroïquement pour garder ta crinière de lionne, juste un peu plus, s’il te plait...
Le jour d’après, il a fallu aussi vivre sous la puissance de rayons (mes UV pris en charge par la Sécu !), tous les jours, pendant 38 jours... et alterner avec la chimio, sans jamais oublier une séance, je te promets, je n’en ai loupé aucune.
Mon octobre rose à moi a duré 2 ans. J’ai réinventé chaque « jour d’après », juste celui-là, l’horizon était trop loin.
Aujourd’hui, même avec un sein abimé, même avec un traitement rude, j’adore, sans réserve, chaque jour d’après. Il y en a plein le calendrier, plein mon agenda et ça, c’est juste suffisant.
254

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,