La classe des chiffres

il y a
3 min
4 194
lectures
38
Qualifié

J'écris pour oublier la tristesse, car les larmes sont plus jolies quand elles ont la couleur de l'encre  [+]

Image de Printemps 2021
C’est le jour de la rentrée, dans la classe des chiffres. La maîtresse a demandé à chacun de ses élèves de préparer un petit texte pour se présenter. Ils doivent maintenant le lire, devant les autres élèves.
C’est Neuf qui commence, en déclarant : « Moi, je ne porte que du neuf, jamais de vêtements d’occasion ! Les gens aiment parler de moi, quand ils se demandent des nouvelles. C’est vrai, tout le monde dit toujours : “Alors, quoi de neuf ?”C’est peut-être, car ils savent que je suis un peu félin avec mes neuf vies. ».
C’est ensuite Six qui se porte volontaire : « Je suis Six, mais pas si sot, donc inutile de me traiter de saucisse. ». La maîtresse tousse et lui demande de rester sérieux. Il acquiesce et lui répond qu’il va faire attention, car son sixième sens lui dit qu’il va finir six pieds sous terre, s’il continue ses bêtises. Il file ensuite se rasseoir, avant qu’elle n’ai le temps de le gronder.
Trois est volontaire. Il commence par expliquer qu’il est très fort pour les multiplications. Quand la maîtresse lui demande pourquoi, il répond que : « Si on me multiplie par rien, on a déjà quelque chose ! ». Voyant son air perplexe, il lui dit : « Madame, trois fois rien, c’est déjà quelque chose ! ». Elle lève les yeux au ciel et l’envoie se rasseoir, mais Trois a encore quelque chose à dire : « Je ne suis peut-être pas le plus grand de la classe, mais attention, je sais me battre ! Il y a déjà eu la guerre de Troie ! ».
Quatre succède à Trois au tableau. Il explique être quelqu’un de très apprécié puisqu’on le connaît aux quatre coins du monde. Il rajoute qu’il n’y a pas besoin de se couper les cheveux en quatre pour être son ami, mais il faut faire attention, car il aime dire ses quatre vérités aux gens.
Vient le tour de Deux de s’avancer pour parler : « Vous ne me verrez jamais sans Trois : on est comme les deux doigts de la main. Sinon, je suis quelqu’un de cartésien, qui a toujours les deux pieds sur terre, même s’il m’arrive quelquefois de nager entre deux eaux et de brûler la chandelle par les deux bouts. ».
Cinq s’avance pour parler. Il lève bien haut la main et dit à la maîtresse : « Tape-m’en cinq ! ». Elle répond : « Encore une intervention de ce genre et tu seras puni. Est-ce que tu m’as reçu cinq sur cinq ? ». Penaud, il acquiesce et dit simplement ne pas être considéré comme la cinquième roue du carrosse, dans la classe.
Huit saute de sa chaise, pour se présenter. Il aime le huitième art qu’est la télévision. Plus tard, il espère devenir la huitième merveille du monde, pour ne pas avoir à travailler huit heures par jour. Il rêve déjà d’infinis, quand il se couche le soir, à vingt heures précises !
Le timide Un lui succède : « Je suis toujours le numéro un ! C’est toujours moi qui fais la une ! C’est vrai que j’ai parfois un poil dans la main, mais vous ne me verrez jamais avancer d’un pas, pour reculer de deux ! ». La maîtresse voit que Deux lui tire la langue, mais ne relève pas car Un l’a provoqué.
Elle demande maintenant à Sept de venir lire son petit texte. Sept s’exécute, mais ne parle pas tout de suite. Il explique ensuite avoir l’habitude de tourner sept fois la langue dans sa bouche, avant de parler. Sept rêve de voyage en bateau, pour parcourir les sept mers. Il n’aime pas les miroirs, qui peuvent amener sept ans de malheur, quand ils se brisent. Par contre, il adore le cinéma.
La maîtresse demande si tout le monde est passé. Six éclate de rire, en disant que c’est tout comme, car « Il ne reste que Zéro, qui est trop nul ! ». La maîtresse le gronde : s’il veut construire des nombres l’année prochaine, il va devoir apprendre à travailler avec tous les autres chiffres.
Elle demande à Zéro de venir au tableau. Zéro approche, mais retourne aussitôt s’asseoir. Il dit que Six a bien raison, que personne n’a envie d’être un triple zéro.
La cloche sonne. La maîtresse dit aux élèves qu’ils poursuivront demain. Elle est cependant inquiète pour Zéro et lui demande de rester. Zéro est visiblement triste. Il lui explique que ce n’est pas tous les jours facile de compter pour zéro et qu’à force, on finit par avoir le moral à zéro.
La maîtresse lui sourit. Il ne s’en rend pas compte, mais il va faire de grandes choses. Sans lui par exemple, Dix n’existerait pas, ni Cent. Il va être celui qui va séparer les nombres en deux catégories : les positifs, qui seront plus grands que lui et les négatifs, qui lui seront inférieurs. Il va aussi fixer des règles à la division : personne ne pourra jamais diviser par zéro. La maîtresse lui explique aussi qu’il va toujours gagner dans les multiplications, car n’importe quel nombre multiplié par zéro est égal à zéro. Zéro semble retrouver le sourire. Pour être sûre qu’il n’ait plus jamais le moral à zéro, elle lui dit qu’il va très vite devenir très amis avec Un, puisque sans eux, aucun ordinateur ne pourrait fonctionner.
Zéro est rassuré. Il a compris que ce n’est pas parce que les autres pensent qu’on ne vaut rien, qu’on est moins important qu’eux. Il la remercie et sort s’amuser avec les autres. La maîtresse sourit elle aussi. « Ça promet quand ils vont faire des nombres ! »
38

Un petit mot pour l'auteur ? 42 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Kris Marché
Kris Marché · il y a
Tres perspicace!
Superbe histoire. Bravo!

Image de Tache D'encre
Tache D'encre · il y a
Superbe histoire ! Merci aux 9 élèves de la classe des chiffres de m'avoir fait sourire :)
Bientôt la classe des lettres ? Ça promet quand ces 26 élèves vont se mettre à faire des mots ;)

Image de Joanna bodin
Joanna bodin · il y a
Cette histoire est vraiment drôle! Merci.
Image de Rachid El idrissi
Rachid El idrissi · il y a
Bonne histoire bravo
Image de Anne K.G
Anne K.G · il y a
Merci
Image de Romane González
Romane González · il y a
Bravo pour ce joli texte très original et inventif! Il m'a beaucoup plu, avec tous ses jeux sur les mots et les expressions françaises !
Image de Duje
Duje · il y a
Belle jonglerie avec les chiffres , bravo , édifiant
Image de Hortense Remington
Hortense Remington · il y a
Très original ! Vraiment charmants tous ces nombres et le texte est très agréable à lire.
Image de Anne K.G
Anne K.G · il y a
Tous ces chiffres ☺️ Ils ne sont pas assez grands pour se prétendre nombres😝
Image de Dranem
Dranem · il y a
En langage binaire, mon soutien pour ce texte !
Image de Anne K.G
Anne K.G · il y a
Un merci hexadécimal alors🙂
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
C'est une histoire vraie ? MDR !
Image de Anne K.G
Anne K.G · il y a
J'aimerai tellement vous répondre que oui☺️

Vous aimerez aussi !