2
min
Image de Edouard Latour

Edouard Latour

197 lectures

21

Qualifié

Il venait de lire Les liaisons dangereuses et avait été fasciné par le pouvoir de séduction du héros. Il deviendrait le Valmont du XXIème siècle, relut plusieurs fois chaque lettre et prit des notes. Enfin, il arrêta une stratégie. Il était temps, on était déjà au dernier trimestre.
Restait maintenant à trouver sa première victime. Pour une raison qui le surprit, il jeta son dévolu sur une petite boulote à laquelle il n’avait jusque là pas prêté attention. Il se dit cependant qu’elle avait l’air bien innocente et qu’elle ferait une parfaite Cécile de Volanges.
Un soir de mai, assis devant son bureau, alors qu’il apportait les dernières touches à son plan machiavélique, Georges leva la tête en prononçant tout haut cette phrase : « Ah, j’allais oublier, il me faut une Merteuil ». Choderlos de Laclos ne disait rien sur les stratagèmes à mettre en œuvre pour trouver une marquise de Merteuil. Georges pensa bien à une ou deux grandes perches qui pourraient faire l’affaire mais ne savait pas trop comment les approcher. Cette histoire de Merteuil le préoccupa beaucoup, tant est si bien que les grandes vacances arrivèrent sans qu’il n’ait pu mettre son plan à exécution.
Le mois de septembre arriva et Georges put reprendre son plan. Il avait décidé de se passer de Merteuil : trop compliqué. Cette prise de liberté avec l’intrigue ne l’inquiétait plus, d’autant plus que la chance semblait lui sourire. Non seulement Cécile de Volanges était toujours dans sa classe mais, par un hasard extraordinaire, elle se retrouva assise à côté de lui dès le premier cours.
Les événements ne se déroulèrent pas comme Georges l’avait prévu. L’innocente jeune fille était beaucoup plus coriace que dans le roman. Il lui fit passer une lettre qu’il avait mis beaucoup de temps à rédiger dans le style du vicomte. Le rire de Cécile le blessa beaucoup et il se demanda si la communication épistolaire était bien adaptée au XXIème siècle.
Un matin d’automne, il s’enhardit. Le nouveau Valmont fit glisser une main sur la cuisse de Cécile qui jeta sur le vicomte un regard foudroyant et changea de place lors des cours suivants. Toutefois, le lendemain matin, elle était revenue. A midi, Georges essaya de l’embrasser. Elle tourna la tête, fit une grimace et alla s’asseoir seule au fond la classe pour le reste de la journée.
Les vacances d’hiver arrivaient et il fallait agir. Georges proposa à Cécile d’aller au cinéma.
— Je veux pas aller au cinéma avec toi. Je sais que tu vas essayer de m’embrasser.
Georges allait bredouiller une réponse mais c’est Valmont qui s’exprima.
— Evidemment. Pourquoi penses-tu que je te propose d’aller au cinéma ?
Dans le regard de Cécile, il y avait de la surprise, de l’amusement et autre chose que notre héros était bien incapable d’interpréter.
— Bon d’accord mais ce soir, je peux pas. Demain ?
Ce n’est que plus tard que Georges comprit qu’il avait trouvé sa Merteuil.

PRIX

Image de Automne 2015
21

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Eloïse Mokhtari
Eloïse Mokhtari · il y a
J'ai adoré :D +1
Je t'invite à aller voir mon fanart si l'envie t'emporte :D http://short-edition.com/oeuvre/strips/celle-qui-nous-a-offert-ce-monde

Image de Edouard Latour
Edouard Latour · il y a
A voté. Je cherche toujours qqn pour illustrer les aventures de Georges. Si tu es intéressée...
Image de Frédéric Bernard
Frédéric Bernard · il y a
+1 J'aime beaucoup cette reprise de l'oeuvre de Laclos qui reste fidèle à l'esprit de l'original : on retrouve un vicomte qui agit au grand jour en assumant sa mauvaise réputation et une Merteuil qui avance dans l'ombre en ayant l'apparence de la vertu. Bravo !
Image de Margueritte C
Margueritte C · il y a
Oui j'ai bien aimé ce Laclos revisité. Au plaisir de te lire encore. Amicalemement. Pierre de silence. + 1 vote
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Et voilà ! Replongé bien malgré moi dans des liaisons dangereuses ...
Image de Lionel Auberger
Lionel Auberger · il y a
Et 16 votes!
Si vous avez 1 minute 35 pour une fable:http://short-edition.com/oeuvre/strips/fable-le-cochon-et-le-cheval

Image de JPB Romancier
JPB Romancier · il y a
j'adore ! la séduction est un art difficile et dangereux ou chacun finit par trouver son maitre. Je vote pour vous.
Je suis moi-même en finale dans la catégorie « nouvelles »
Si vous aimez la poésie du mythe Arthurien et de Merlin et que le cœur vous en dit !
http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/du-fond-de-l-esplumoir-1

Image de Henri Nacouda
Henri Nacouda · il y a
Excellent Charles !
Il faut continuer à nous produire de nouveaux épisodes de Georges !
Merci.

Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
La chute ouverte pique sans doute d'autres curiosités que la mienne !...
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Je découvre Georges. Il m'a fait sourire ce curieux personnage
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Une relecture des liaisons dangereuses des plus croustillantes. Et quel sens de la chute ! Bravo, Charles, vous avez mon vote. Si vous aimez les merles, j'en ai un en finale d'été. Il ne va pas au cinéma mais adore qu'on lui jette des cerises. C'est ici : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/merle-rondel

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème