Poésie si je veux. Poésie si tu veux. À toi de voir Ou d'écouter sur https://lyncee.me  [+]

Si je suis de ces zobes cédés sexuels, cela sur-tend à mon propos, de mon incapacité de dire non à une proposition de cette nature.

Comme je ne me plains des innombrables assauts dont je ne suis l'objet, suis-je un peu plus insaisissable qu'un objet ?

Que faire alors de mon op session ?

Émettre de l'amour me tente et peut, par l'analogie en un mot s'en tend, pointer du doigt la tente hâtive de son adresse.

Suis-je d'ailleurs réellement sexuellement obsédé ?

Sans l'amour qui m'habite tant qu'il m'abrite, le mât de son drapeau authentique pourrait-il le brandir ?

C'est ce que je ne crois plus depuis longtemps, tout en étant dépourvu de la curiosité nécessaire à une telle vérification ; preuve s'il m'en fallut que mon obsession n'est finalement pas si sexuelle qu'amoureuse.

 

Alors, serait-ce pire en corps ?

Ce respire toujours entre deux rasades d'eau fraîche
Serait-ce pire l'amour

0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !