lettre d'un chien a son maître

il y a
1 min
760
lectures
139
Qualifié

Je suis un poète rêveur un écolo citoyen plutôt introverti un humaniste  [+]

Image de Hiver 2019

De derrière mes barreaux je t'envoie mon mal-être
Le cri de ton chien que tu entendras peut-être
Bien sûr c'est pas banal on ne choisit pas son sort
Allez un dernier aboiement dans une heure je serai mort
J'aurais voulu que tu m'aimes on avait tant à partager
Jouer avec toi faire du sport où bien se balader
Croquer dans la vie la prendre comme un cadeau
Hélas j'étais tout simplement pour toi qu'un sale cabot
Bien sur c'est ma faute bien sûr j'aurais pas dû
Sur ton parquet ciré y pisser dessus
Bien sûr j'aurais pas dû hurler comme un loup
Peut-être que j'avais peur ou bien un peu jaloux
Il fallait pas trop en demander parfois des caresses
Surtout tu ne bouges pas de là ou bien gare à tes fesses
Mon regard était admiratif j'étais ton compagnon
Comme tout bon élève je retenais bien la leçon
Comment as-tu pu me balancer lâchement par la portière
Un instant j'ai cru que ce n'était qu'un nouveau jeu
J'ai attendu impatiemment ton retour ta marche arrière
Dans ma tête résonne encore le crissement de tes pneus
Mon museau blanchit je suis un vieux chien
J'ai vu dans leurs yeux il est âgé allez viens
Pourtant j'ai bien bougé la queue dans l'espoir de leur plaire
J'attends sereinement le verdict cette main salutaire
Le soleil lentement a envahi ma cage
Je guette tristement à travers le grillage
Je sais que tu ne viendras pas toi mon unique espoir
Dans le coin de ma cellule je retourne m'asseoir
J'entends des bruits de pas dans le couloir en face
La porte de ma cage s'entrouvre doucement
Elle approche sa main me parle à voix basse
Pénètre l'aiguille dans mon corps d'un regard triste apaisant
Je sens s'écouler dans ma veine le liquide froid qui endort
Il engourdit mes membres ma tête et puis le reste de mon corps
Une rose vient d'éclore peut-être au paradis
Allez sécher vos larmes je ne suis qu'un chien que l'on euthanasie
Tu pourras à loisir te bronzer sur les plages
Prendre des vacances enfin tourner la page
Bien sûr je ne t'en veux pas puisque je t'aime encore
Au-delà de mon amour je t'offre ma mort

Signé ton chien

139

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !