Image de Claire Fabre

Claire Fabre

Écrire,
pour parler un peu de soi,
pour raconter surtout les autres,
pour accrocher sa mémoire aux histoires...

80 abonnés


À LA UNE
Poèmes

Rattrapez-moi !

Rattrapez-moi
A l'envers
A l'intersection
Au souffle court
A l'unisson
Rattrapez-moi
Par les mots... [+]

Très très courts

La visite au musée de Lila

Ce matin, j'ai ouvert les yeux avant que mon réveil sonne. D'habitude, je traîne, je joue... j'adore prendre mon temps en pyjama ! Mais aujourd'hui, j'ai débaroulé de mon lit et plongé sur ma... [+]

Poèmes

Ton souffle, la nuit

Dans ton souffle la nuit
Les heures ralentissent
Les récits se distillent
Les murmures s'immiscent
Les vestiges... [+]

Poèmes

Haïkus - Printemps

Une nuit au ciel
Déambuler en histoires
Un rêve itinérant
* * *
Acharné le vent
S'insinuant sans... [+]

Très très courts

Les souvenirs des lieux en mémoire

Sous le soleil de juin, le jardin frémit de pépiements d'oiseaux, de mille vrombissements d'insectes. Sommairement entretenus depuis l'hiver dernier, les rameaux des arbustes ont jailli en tout... [+]

Qualifié 72h 2021
Très très courts

Tout doit disparaître

Le vent s’est levé dans la nuit – acharné, incisif. Empoignant les volets pour les faire claquer dans leurs rails d’acier.
Elle a maugréé, la tête encore rivée à l’oreille... [+]

Qualifié Nouvelles Renaissances 2021
Très très courts

Le dire, le taire

Peut-on jamais dire « je t'aime » sans se faire peur, sans se faire fuir, sans s'enchaîner, sans se réduire, sans s'affoler, sans s'étouffer, sans s'empêcher, sans s'emparer.........
sans que... [+]

Très très courts

Nuit à perpétuité

J’ai vu tomber la nuit, soudain, de tout son poids.
S’imposer, magistrale – sans signe avant-coureur, sans le moindre présage.
Le jour, obstinément, refuser de se relever.
Aucune lueu... [+]

Qualifié Court et noir 2021