Image de Gérard Mathern

Gérard Mathern

Lire, écrire et donner à lire des poèmes courts (haïku, senryû, tercets) qui jouent avec les mots et les images

“La perfection est atteinte, non pas lorsqu'il n'y a plus rien à ajouter, mais lorsqu'il n'y a plus rien à retirer.”
Antoine de Saint-Exupéry

oriGaMi 38 / Gérard MATHERN 38640 Claix

41 117 Lectures sur ses œuvres

Ses abonnés


À LA UNE
Poèmes

Cour des Invalides

Cour des Invalides
les noms égrenés scintillent
dans les yeux embués

Poèmes

Sur le lampadaire

Sur le lampadaire
théâtre du boulevard
pour quelques pigeons