Image de Milie Porrone

Milie Porrone

Un jour en revenant d'un long voyage, j'ai commencé à écrire. Ecrire vraiment, c'est à dire, vivre pour l'écriture. J'ai eu la sensation d'ouvrir une porte depuis longtemps verrouillée par la peur. Depuis, j'écris, je lis, et c'est une grande joie ! Parfois aussi une belle douleur. Amour naissant (ou renaissant) pour la poésie sous toutes ces formes !

371Lectures sur ses œuvres

Ses abonnés


À LA UNE
Poèmes

de Névache à Pelvoux

L'ombre ici est encore fraiche,Il y a cette odeur douce de plantes, presque douceâtreJe ne sais pas si c'est une odeur agréable ... [+]

Poèmes

la route ne raconte rien

Que raconte la route ? Il y a les cartes, les itinéraires, les panneaux, par ici ou par là, et toutes les destinations ... [+]

Nouvelles

sang froid

Des centaines et des centaines de petits poissons scintillent sous mes pieds, je ne sais pas s'ils sont loin ou proche, je les vois à travers la paroi de plastique qui protège mes yeux, je flotte en ... [+]