Image de JL DRANEM

JL DRANEM

Depuis L'océan indien ma prose voyage du battant des lames au sommet des montagnes et je me souviens de mes vies antérieures.

247 abonnés


À LA UNE
Poèmes

Mon Ile

J'ai marché sur l'âme vibrante du basalte.
Et la colère du volcan
Qui répand ses larmes
Sur le sud sauvage.
J'ai... [+]

Lauréat - Public Grand Prix Été 2021
Recommandé Par Short Édition
Poèmes

Forêt secrète

Forêt secrète,
Forêt bruissant de silence
Sylves gorgées d'eau de pluie,
Une abeille titube, ivre de miel.
Sous la... [+]

En compétition Grand Prix Automne 2021
Très très courts

Les noces sylvestres

Je cherche un passage secret, une porte laissée ouverte par mégarde. Alors je pose l'oreille sur l'écorce d'un arbre pour entendre un battement de cœur lointain. Le grincement d'une branche me... [+]

Très très courts

Le premier jour

Arraché à sa terre natale, la première pensée de l'esclave, s'enfuir ! Dès le premier jour. Dépossédé de tout dans cette île de nulle part, il souhaite retrouver son pays, son village de... [+]

Très très courts

Salama ou l'oeil magique

Les rues de la vieille ville étaient poussiéreuses et baignées de lumière. Un parfum d'ailleurs m'entraina vers les ruines de l'hôtel de la marine dont le sol et les murs se couvraient d'une... [+]

Très très courts

Diamparé

Dimanche était devenu esclave mais son véritable nom était Diamparé. Son cœur battait au rythme premier des tambours d'Afrique. Sa vie s'est arrêtée lorsqu'il fut plongé dans la soute... [+]

Très très courts

Les renards

Les marrons* connaissaient toutes les ruses, ils savaient faire diversion et attaquer les habitations, piller les réserves, voler les semences de maïs ou de tabac, attraper les poules qu'ils... [+]

Très très courts

Le mur

Il avait appelé ce mur, le mur des contemplations parce qu'il observait  dans chaque anfractuosité  le monde des apparences.
Il n'avait pas le souvenir de l'année où ce mur avait été... [+]