Court, noir, carbonisé

La fin de l’été n’est pas toujours synonyme de fêtes, de vacances et de rafraichissements au bord de l’eau...

Si vous avez encore la chance de profiter d’un instant de bronzette sur la plage, méfiez-vous de ce(ux) qui rôde(nt) autour de votre serviette. Car cette année le Prix Court et noir s’abat sur nous comme la canicule et compte bien nous faire suffoquer jusqu'au mois d'octobre !

Thriller, policier, suspense, horreur et même fantastique : peu importe le genre, votre récit devra obligatoirement exhiber la noirceur de son âme, l'étincelle de sa folie...


image
image

Aux portes de l’enfer…

45décès à l’ombre. Que se passe-t-il ? L’air s’est comme changé en poix… Le soleil vient cuire les chairs, les bûchers et les hauts-fourneaux vomissent sans interruption leurs flocons ardents, tandis que les déserts se font plus redoutables et plus arides que jamais… À vous d’imaginer le cadre d’un récit court et noir en exploitant le thème :

« Dans la fournaise »

Laissez les stylos, et marquez au fer rouge vos écrits ! Pour respecter ce thème assez ouvert la chaleur devra être au rendez-vous. Et comme toujours lors du Prix Court et noir, l’ombre ne sera pas forcément un refuge…



Les dates clés


SOUMISSION
FINALE
PALMARÈS
jusqu'au 2 octobre minuit
du 14 au 28 octobre
le 28 octobre à 17h
Écrivez un Très très court (récit de fiction) d’un maximum de 8000 signes (espaces compris) ! Les poèmes ne sont pas acceptés.
  • 15 œuvres choisies par l’équipe éditoriale
  • 15 œuvres choisies par les votes des internautes
  • 2 œuvres choisies par l’équipe éditoriale
  • 1 œuvre choisie par les votes des internautes

image

Envoyer mon œuvre