QI Booster

il y a
1 min
3 179
lectures
367
Qualifié
Image de Printemps 2018
— Docteur, docteur, je veux devenir plus intelligent !

— Très bien. Pour combien de temps ?

— Juste une journée... Même pas, huit heures suffiront. Je ne veux pas dépasser mon forfait.

— Attendez, je regarde ça... Oh, vous n’avez même pas utilisé 10 %. Ne vous en faites pas. Vous êtes loin du compte. Vous êtes un économe, vous. Pas comme mon client d’hier...

— Ah bon ?

— Oui, il a déjà fini son quota.

— Mais, nous sommes en mars ! Il va devoir rester bête tout le reste de l’année ?

— Oui... Le pauvre avait oublié de désactiver pendant la nuit. Revenons à notre affaire. Je peux vous prescrire une série de huit recharges d’une heure, quatre de deux heures ou deux de quatre. Avec, comme vous le savez, un quart d’heure de pause avant l’activation de la recharge suivante.

— Vous ne faites plus à la demi-heure ?

— Non, pas assez de demande et un peu trop d’accidents. Les gens, aussi intelligents soient-ils, ont toujours tendance à exagérer la durée d’une demi-heure. Ils se lancent sur un chantier un peu ambitieux et sont à cours avant la fin. Une heure, c’est plus sûr. C’est pour une réunion de travail ?

— Oui, que me conseillez-vous ?

— Ça dépend de plein de critères bien sûr... La durée moyenne de vos réunions, votre poste, la prescription de vos collègues... Même pendant un quart d’heure, la bêtise, ça se voit. Pour limiter les risques, je vous conseillerais bien sûr les deux fois quatre heures. Mais vous aurez plus de sommeil à rattraper.

— Peu importe, je poserai un jour. Si la réunion s’est bien passée, ils ne pourront pas me refuser ça.

— Très bien... Voyons voir... Quel est votre QI sans Intell ?

— Euh, 78.

— Oh, n’en ayez pas honte. Vous ne l’avez pas choisi et ce sont les personnes comme vous qui permettent aux personnes comme moi de gagner leur vie ! Donc 78 moins... voyons voir, 120...

— 120 ?? Mon docteur précédent me donnait 140 !

— Il vous racontait des salades. Il s’agit de science, monsieur. Pas de magie ! Nous partons de ce que nous avons. Nous ne faisons pas de miracle. Bon, il vous faudra un peu plus de 20h de repos pour ne pas impacter durablement vos neurones.

— Très bien, docteur... Ajoutez des somnifères à la prescription, s’il vous plait.

— Voilà ! Bon, tâchez de faire coïncider le quart d’heure avec votre pause déjeuner. Et ne parlez pas la bouche pleine, ça ruinerait l’effet ! Oh, et un dernier conseil : ne vous limitez pas trop ! Si vous continuez comme ça, vous ne pourrez dépenser votre intelligence que pendant les fêtes de fin d’année. Quel gâchis !

367

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

#Explorateur

LN26

Il fut un temps où tout territoire où il se rendait était nouveau et merveilleux. Les autochtones étaient toujours ravis de rejoindre la civilisation qu’il représentait, et lui aimait discute... [+]