1
min

Cette nuit, je t'ai fait un dessin

2696 lectures

417

LAURÉAT
Sélection Jury

Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Une œuvre atypique et poétique ! Deux lectures, deux genres, deux émotions différentes pour un même texte... le tout grâce à la chute, amenée ...

Lire la suite

Cette nuit, je t’ai fait un dessin.
Parce que je pensais à toi. Parce que je me sentais seul. Parce que. Je ne voulais pas que t’oublies. Nous deux sur cette plage. Toi, loin devant, minuscule silhouette. Moi, derrière, t’observant à la dérobée. On était bien sur cette plage. On était bien.

Cette nuit, je t’ai fait un dessin.
De toi. Tu me regardais, en face. Tu me regardais, tu me souriais. Tu me regardais comme tu ne m’as jamais regardé. Tu me regardais et je me sentais aimé. C’était un beau sentiment. Tellement rare.

Cette nuit, je t’ai fait un dessin.
Parce que la nuit, c’est le meilleur moment. Celui où les ombres cachent les doutes. Celui où on oublie qu’on a des limites. Celui où on se met à rêver, espérer. Celui où tout semble possible. Celui où on peut encore être ensemble, toi et moi.

Cette nuit, je t’ai fait un dessin.
Sur ta porte. Ne t’inquiète pas, les voisins n’ont rien entendu. Ils dormaient comme des bienheureux. J’ai vérifié. Je t’ai fait un dessin sur ta porte. Bleue. Un peu écaillée autour de la poignée. Sur ta porte. Que j’aurais voulu pousser tant de fois.

Cette nuit, je t’ai fait un dessin.
J’y ai mis tout mon cœur. Tout mon amour. J’y ai tout mis. Tout. Les images, les souvenirs, les émotions. J’y ai tout mis pour qu’ils comprennent enfin. Eux tous, là. Ceux qui me disaient qu’on ne serait jamais ensemble. Que je me faisais des idées.

Cette nuit, je t’ai fait un dessin.
Le rouge ne ressort plus aussi bien que cette nuit. Il a séché. Mais cette nuit, cette nuit, il était resplendissant. Sur ta porte bleue. À la peinture écaillée autour de la poignée. Il brillait à la lumière des lampadaires.

Cette nuit, je t’ai fait un dessin.
Avec ton sang. Encore chaud.

PRIX

Image de Hiver 2019
417

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Svetlana Kirilina
Svetlana Kirilina  Commentaire de l'auteur · il y a
Merci à tout le monde pour vos lectures et vos commentaires ! :)
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un beau cri d'amour dans cette poésie "où les ombres cachent le doute" jusqu'à la terrible chute ! Bravo, Svetlana, pour ce prix amplement mérité.
Je vous invite à lire mon sonnet "Paysage nocturne" si cela vous tente : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/spectacle-nocture
Bonne journée à vous.

·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Votre texte est admirablement construit, et la chute surprend et terrifie. Bravo pour votre Prix du Jury, j’ai du retard de lecture sur votre page, en particulier pour vos textes estampillés du macaron de recommandation. À bientôt !
·
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Bravo sincère !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bravo pour ce prix bien mérité !
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
C'est mon TTC préféré !! Bravo !! Et félicitations à vous Svetlana.
·
Image de Thara
Thara · il y a
Un prédateur qui joue avec des mots d'amour et qui signe son dessin avec le sang de sa victime...
·
Image de Yves Le Gouelan
Yves Le Gouelan · il y a
Bon moi je vous fais pas un dessin, j'aime.
·
Image de Amicxjo
Amicxjo · il y a
retomber sur ses pattes poétiques suite à un chute, originale...
·
Image de Corinne Vigilant
Corinne Vigilant · il y a
J'aime la façon dont vous avez conté cet amour fort, cet amour extrême, cet amour qui tue ! La fin est glaçante ! Bonne chance à vous !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

— Et donc là, ce que vous avez sous les yeux, c’est une planète de niveau 3. — C’est quoi, ça, déjà ? — Vie primitive. Ils ne savent pas qu’on les observe, ils ne savent ...

Du même thème