La boule à neige

Cette œuvre est
à retrouver dans nos collections


Histoires Jeunesse :
  • 11-14 ans (cycle 4)
  • 8-11 ans (cycle 3)
Collections thématiques :
  • Histoire de Noël - Jeunesse
  • Histoire de Noël - cycles 3 & 4
Il y a bien longtemps qu'il n'est pas tombé le moindre flocon de neige dans le village où vit Anna. La dernière fois qu'elle a vu le sol recouvert de neige, cela n'a duré que deux jours et il y en avait si peu qu'elle n'a même pas pu fabriquer un bonhomme de neige.
En cette veille de Noël, elle rêve pourtant de jolis flocons blancs, mais les nuages épais qu'elle observe par la fenêtre ne sont pas décidés à lui donner satisfaction.
 
Il est tard, elle décide d'aller se coucher. Elle a hâte de découvrir demain matin, au pied du sapin, ce qu'elle a commandé au Père Noël. En passant près de son bureau, elle s'arrête pourtant, attirée par une vieille boule à neige que lui a donnée sa grand-mère. Elle s'en saisit et la retourne vivement. Rêveuse, elle regarde les petits flocons tomber avec douceur sur tout ce qu'ils trouvent sur leur passage.
 
Au premier plan, elle voit le Père Noël, qui semble être en train de charger des cadeaux sur un traineau attelé à des rennes. Derrière, elle aperçoit un sapin, à côté duquel, immobile, un écureuil porte une pomme de pin.
Elle aimerait tellement, elle aussi, ressentir la caresse glacée des petits flocons qui tomberaient sur ses joues.
Soudain, il lui semble que le Père Noël se retourne vers elle.
— Psssiiitttt, souffle-t-il.
— C‘est à moi que vous parlez, dit la fillette très surprise.
— À qui d'autre ? Vas-tu continuer à m'observer ainsi, sans ne rien faire ? répond le vieil homme tout de rouge vêtu.
 
Anna regarde derrière elle pour vérifier qu'elle n'a pas rêvé et que personne ne lui fait une blague ! Pourtant, elle en est certaine, le petit Père Noël a bougé. 
— Que puis-je faire ? demande-t-elle, surprise de s'imaginer en train de parler à une boule à neige.
— Ne vois-tu pas tout le travail qui m'attend ! C'est la nuit de Noël, je dois vite charger ce traineau avec les paquets que tu vois là, puis les distribuer à tous les enfants du monde. 
— J'aimerais bien vous aider Père Noël, mais comment faire ? 
— Commence par me rejoindre.
 
Si la situation n'avait pas été aussi étrange, Anna aurait éclaté de rire, mais le petit personnage semblait parfaitement sérieux. 
— Je suis beaucoup trop grande pour rentrer dans cette boule à neige. 
—  Absolument pas ! 
Il saisit alors un petit sachet accroché à sa ceinture qu'Anna n'avait pas remarqué jusque-là. Il l'ouvre, et attrape une poignée de ce qu'il contient. Puis, il projette une espèce de poudre brillante dans les airs. 
— Ohhh ! s'exclame Anna, on dirait de la poussière d'étoiles !
 
La poudre envahit totalement la boule, au point que tout ce qu'elle contient disparait sous le magnifique scintillement. Anna s'aperçoit alors que cette poudre commence aussi à envahir sa chambre. Elle sent ses yeux qui la piquent et finit par les fermer jusqu'à ce que le picotement disparaisse.
 
Lorsqu'elle rouvre les yeux, elle se retrouve dans un décor tout blanc. Elle distingue près d'elle le traineau, le Père Noël et même les rennes. Derrière eux, elle voit un grand sapin dont les branches commencent à être recouvertes d'une épaisse couche de neige. Près de son tronc, un petit écureuil s'affaire à décortiquer une pomme de pin.
Elle ressent alors un léger frisson, elle tend les bras vers le ciel et laisse les flocons glisser sur sa peau et se déposer dans ses mains.
— Allez, viens m'aider, lui dit le Père Noël, nous n'avons plus beaucoup de temps. 
 
Elle s'apprête à avancer, mais elle se rend compte que ses pieds sont gelés. Elle a maintenant très froid dans sa petite chemise de nuit légère. 
Le Père Noël se tourne vers elle : 
— Voyons ! Ce n'est pas raisonnable ! Est-ce une tenue pour sortir par une froide nuit d'hiver ?
 
Il plonge alors une main dans le traineau et en sort un manteau multicolore, un bonnet à grelots et une paire de bottines fourrées.
— Enfile-vite ça. 
La fillette ne met pas longtemps à s'habiller, et comme si tout cela était parfaitement naturel, elle se met à aider le Père Noël à charger le traineau jusqu'au dernier paquet. 
Elle l'entend alors dire : 
— Grimpe vite, nous partons !
À peine a-t-elle le temps de s'installer que le traineau s'élève dans les airs, passant au-dessus du grand sapin et montant toujours plus haut vers le ciel étoilé.
 
Toute la nuit, elle aide le Père Noël à distribuer les cadeaux, voyageant tout autour du monde. 
Soudain, elle semble reconnaitre l'endroit où elle se trouve. 
— Oh ! C'est mon village ! Et là c'est ma maison ! 
— Exactement ! répond le Père Noël en riant. Attrape ce paquet qui est juste là.
Elle se saisit du cadeau et lit la petite étiquette. Incroyable ! Elle tient dans les mains son paquet ! Elle aimerait bien l'ouvrir tout de suite !
Raisonnable pourtant, elle le donne au Père Noël qui saute sur le toit et disparait dans la cheminée.
C'est une sensation étrange pour la fillette, mais il n'y a pas de temps à perdre à rêvasser. Le Père Noël est déjà revenu et le traineau s'envole pour continuer la distribution dans d'autres maisons jusqu'à ce qu'il ne reste plus un seul cadeau.
 
— Et voilà ! Encore une belle nuit de Noël, j'aime quand le travail est bien fait ! Je te remercie pour ton aide précieuse. Rentrons maintenant. Je sens que tu es bien fatiguée. Tu peux te reposer un peu pendant le temps du retour, si tu veux.
Anna s'allonge sur la banquette à l'arrière du traineau et le Père Noël glisse sur elle une grosse couverture parsemée d'étoiles. Elle s'endort en un instant. 
 
Lorsqu'elle se réveille, il fait déjà jour. Elle saute de son lit, enfile ses chaussons et sa robe de chambre. Soudain, elle se rappelle de sa folle nuit à distribuer les cadeaux avec le Père Noël. 
A-t-elle rêvé ?
Oui bien sûr ! Elle se sourit en passant devant le miroir ! Ce beau rêve lui a vraiment semblé réel. Elle était fatiguée hier soir et elle s'est vite endormie, voilà tout ! C'était juste un joli rêve comme elle voudrait en faire plus souvent.
 
Elle dévale l'escalier et rejoint ses parents qui l'attendent au pied du sapin. Quelle surprise quand elle découvre le paquet qu'elle a tenu dans ses mains la veille. Comment est-ce possible ?
 — Eh bien ! lui dit son papa, tu ne l'ouvres pas ?
Elle hésite un instant, puis se décide à déchirer le papier, et découvre exactement ce qu'elle avait commandé. Il y a aussi une petite enveloppe rouge et blanche contenant une carte où il est juste écrit « Merci ». Elle la glisse vite dans sa poche pour que ses parents ne puissent pas la voir.
Elle n'a pas rêvé !
 
Elle remonte dans sa chambre, se jette sur sa boule à neige et là, ce qu'elle découvre la laisse sans voix !
Le Père Noël, les rennes, l'écureuil et même le traineau ont disparu. Il ne reste que le grand sapin vert et devant lui, une petite fille qui porte un bonnet à grelots, un manteau multicolore et des bottes fourrées. 
Alors, sans perdre une minute, elle secoue sa boule à neige.
Et aussi surprenant que cela puisse paraitre, la magie opère ! Son regard est attiré par la fenêtre où elle aperçoit avec bonheur danser les premiers flocons.

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Image de La boule à neige
Illustration : Mathilde Ernst