Dragou et la lune

Cette œuvre est
à retrouver dans nos collections


Histoires Jeunesse :
  • 6-8 ans (cycle 2)
Collections thématiques :
  • Animal
  • Imaginaire - cycle 2
Dragou, le petit dragon, est en vacances chez tonton Loup, car ses parents sont en voyage au Pays des volcans. Un voyage bien trop épuisant pour Dragou qui a seulement quatre ans. Il ne sait même pas encore cracher du feu.
 
 Ce soir, Dragou ne dort pas. Ce soir, c'est la fête de la lune !
 
Toute ronde et jaune cendré, elle illumine la Vallée. Son reflet flotte sur la rivière et des petites vagues de lumière se forment à la surface. Les poissons et les grenouilles font de grands sauts dans les airs, puis plongent dans le rond jaune que dessine la lune sur l'eau, éclaboussant les étoiles au passage. Les lapins, les castors et les marmottes applaudissent avec leurs pattes.
 
Dragou lui aussi regarde le spectacle. Mais ce qui attire le plus son regard, c'est la lune. La lune est si brillante qu'il en reste bouche bée ! Soudain, sans réfléchir, il s'élance, ouvre ses ailes et les bat fort, fort, jusqu'à ce qu'il rejoigne la lune dans le ciel plein d'étoiles. 
C'est alors qu'il ouvre grand la bouche, tellement grand qu'il croque la lune sans en laisser une miette ! Dragou est vraiment trop gourmand !
 
À cause de lui, le spectacle est fini. La nuit est triste désormais sans la reine de la fête. Pauvre lune, toute seule au fond du ventre de Dragou.
Dragou redescend vers la vallée et se pose doucement près de la rivière car il a un peu mal au ventre. Il se tortille et fait des grimaces.
Les animaux sont mécontents. Ils tapent le sol avec leurs pattes. Les poissons tournent en rond, les étoiles pâlissent, les araignées s'emmêlent dans les fils de leur toile, et les lucioles  s'éteignent dans les brins d'herbe.
Alors, tonton Loup sort du bois et hurle ; il est très énervé. 
 
—  Dragou, pourquoi as-tu croqué la lune ?
—  Pardon tonton Loup ! La lune était si jaune et si ronde que j'ai voulu la goûter. Je n'ai pas fait exprès de l'avaler, dit-t-il, l'air penaud, en tortillant les doigts de ses pattes.
—  Approche Dragou.
 
Lentement, Dragou s'approche de tonton Loup. Ses écailles tremblent un peu. Il plie ses pattes pour s'asseoir, enroule sa longue queue verte et bleue derrière lui puis, baisse son regard vers le sol. Tonton Loup lui chuchote alors un secret à l'oreille.
 
Dragou, malgré son ventre lourd, s'élance et s'envole au-dessus des sapins. Les pauvres, Dragou les a tous décoiffés. Il traverse les nuages en balançant sa longue queue verte et bleue. Les étoiles sautent pour l'éviter, on dirait qu'elles jouent à saute-mouton. Dragou ralentit enfin, ses ailes battant légèrement. Il ouvre grand sa bouche et se met à souffler, souffler, encore plus fort que le vent de l'hiver !
Comme une fusée, la lune s'échappe du ventre de Dragou. Elle en avait assez d'être dans le noir au fond du ventre du gourmand. La voilà qui rebondit sur les nuages jusqu'aux étoiles pour retrouver sa place.
La lune ne s'est pas fait mal ; tout le monde sait bien que les nuages sont très moelleux.
 
Tonton loup est soulagé. Demain matin, les parents de Dragou rentrent de leur voyage au Pays des volcans et tout est en ordre. Ouf !
 
Et Dragou, que fait-il donc ?
Dragou fait des plongeons énormes dans la rivière, ses écailles bleues et vertes resplendissent de lumière. Il avale le reflet de la lune qui flotte sur l'eau. Le reflet tremble, il fait de petites vagues mais, à chaque fois, il revient tout rond et tout lisse dans la rivière. 
Dragou peut goûter au reflet de la lune autant qu'il le veut tandis que la lune, là-haut dans le ciel, continue d'enchanter toute la vallée jusqu'au petit matin.
Dragou ira dormir tout à l'heure, le ventre léger et la tête pleine de rêves.

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Image de Dragou et la lune
Illustration : Mathilde Ernst