Titus

Ecrire par nécessité, par tristesse, par bonheur. Chaque jour, au jour-le-jour. Ecrire à s'oublier, pour retrouver l'intime de soi même. Ecrire de certitudes, de doutes, d'espérance et par désespoir. Ecrire d'être multiple, unique, seul, ensemble. Ecrire, allez savoir pourquoi....

120 abonnés

Très très courts

La gifle

Mon amour
Je t'envoie cette lettre sur ton lieu de travail afin de pouvoir l'ignorer, ignorer que je l'ai écrite, ignorer ce que tu en auras fait. Une fois postée, elle sera comme un résidu... [+]


En compétition Prose en rose 2020
Très très courts

Lettre à mon Docteur

Mon cher Docteur,
Excuse moi si, pour la première fois, je te tutoie, mais je voudrais te parler comme on s’adresse à soi-même. Alors voilà.
Demain matin je dois rentre... [+]


Nouvelles

Les vacances d'un séducteur

Qu'étais-je donc allé faire dans cette station balnéaire italienne ? Pourquoi donc m'étais-je exilé au milieu du mois de Mai  sur cette côte adriatique froide et déserte?Je l'ignore encore... [+]


Très très courts

L'affaire des masques

Soucieux de la santé de mes concitoyens et respectueux des recommandations édictées par notre gouvernement, ce matin je me suis rendu dans une pharmacie. A la jeune vendeuse qui s'est présentée... [+]


Nouvelles

Un transport solitaire

Depuis toujours j'ai préféré les transports en commun à la voiture ou à la marche à pied. Même pour de courts trajets, j'apprécie infiniment de descendre dans le métro ou bien d'attendre au... [+]


Nouvelles

Le mystère de la malle sanglante

Jean Dupont – nommons-le ainsi par souci d'anonymat – vociférait intérieurement contre la crédulité de ces spectateurs qui applaudissaient à tout rompre le tour que venait d'exécuter devant... [+]


Nouvelles

Le jour d'après

LE JOUR D'APRES
Ça fait trois mois que nous sommes sortis de la crise du Covid 19, trois mois que nous luttons pour que « rien ne soit plus comme avant ». Trois mois d'AG, de... [+]


Très très courts

Changement d'air

Son regard se pose au delà de la vitre fumée et le porte, l’évade loin de ce lieu trop protégé, trop neutre où tout est feutré, si feutré au douzième étage de la Manhatan Tour que... [+]


Qualifié 72h 1ère édition
Poèmes

Débris de choses

Point n'ai déjà versé un tant de pleurs acerbes,
Ou poussé de clameurs par dessus les remparts,
S'il fallait cependant que... [+]


Très très courts

L'enfant qui voulait un morceau de soleil

Firmin vivait au bord du marais de Kaw(1). Au moment où commence cette histoire il devait avoir dix ans. Et ce qu'aimait le ti moun – car c'est ainsi que l'on appelle les enfants en Guyane-... [+]


Qualifié Portez haut les couleurs ! 2020