Image de Frédéric Barrault

Frédéric Barrault

Je suis arrivé à un âge où je me contente de regarder danser les vagues, pousser les arbres et défiler les nuages...J'aime aussi l'Histoire, le cinéma américain, les marches dans la montagne et la navigation à voile. Je suis encore un inconditionnel des "nouvelles" de Simenon et j'ai toujours une tendresse particulière pour Cyrano de Bergerac. Voilà vous savez l'essentiel....Ou à peu près.

108 abonnés


À LA UNE
Nouvelles

Rose Lamour et l'artilleur Kershaw

Lundi, 17 juin 1940, 15 heures 45. J’entends le bruit des balles et des canons. Le fracas des bombes résonne dans ma tête. Sur le pont encombré de ferrailles, des hommes en uniforme courent... [+]


Nouvelles

Un temps de cochon

La pluie venait de l’Atlantique et tombait sans discontinuer. Une pluie fine et pénétrante qui vous collait à la peau et finissait par vous glacer les os. Avec le mauvais temps, l’île... [+]


Nouvelles

L'aboyeuse du marais

C’était un soir de tempête. Il avait plu des cordes toute la journée. Le vent soufflait en rafales. La mer était grosse. Inquiet de ne pas voir Colombe rentrer, Job enfila un ciré, sortit de... [+]


Nouvelles

Un bien joli petit tambour

Répondant à l’appel du tocsin, nous étions arrivés au lever du jour au bord de la Boulogne. Un épais brouillard couvrait la vallée et les coteaux environnants. C’est à peine si nous... [+]


Qualifié Grand Prix Printemps 2017
Nouvelles

Le jour où Blanche a perdu la tête

Lorsque j’ai connu Blanche, elle était jeune et j’ai cru qu’elle ne vieillirait jamais. Enfants, nous étions inséparables. Le village où nous vivions était un des plus isolés de l’île... [+]


Qualifié Grand Prix Printemps 2017