Tessa Orel

2 abonnés


À LA UNE
Poèmes

Il saura se faire sage

Il marchera sur le bord de tes rêves. Comme un oiseau voleur attiré par la lune.
Il n’y aura pas de but, pas d’envie, pas... [+]

Lauréat - Jury Grand Prix Automne 2016
Recommandé Par Short Édition
Poèmes

Je comprends

Je comprends
Je comprends ce refrain qui vient hanter ton cœur,
Je comprends la souffrance qui vient hanter ses heures... [+]

Poèmes

J'irai cacher ta peur

J’irai cacher ta peur
Au creux d’arbres dormeurs
Et sous le revêtement
De ses feuilles d’argent
Tu... [+]

Poèmes

Les fins amères

Oh qu’elles sont douces à nos soupirs, les fins amères de nos sourires.
Il y a cette lenteur qui s’impose, qui prend... [+]

Très très courts

Un nouveau jour commence

Il n’y a rien qui ne ressemble plus à la fin de l’aurore que le bruit des moteurs qui pétaradent. Comme si la vitesse des modules qui s’élancent sur les ponts suspendus pouvait chasser la... [+]

Qualifié Prix Quiqui 2018
Poèmes

Double Je

Ce qu’il ressent la nuit tombée
Quand tous ses masques s’en sont allés
Reviendra hanter son présent
Si pour un peu on... [+]

Poèmes

De nous deux, il y a lui

De nous deux, il y a toi et tes mots affamés.
Moi et mes peurs inavouées.
De nous deux, il y a lui, qui parcourt un chemin... [+]

Poèmes

Ta pâle lueur

Ta pâle lueur
amuse-bouche étoilé
sous le parasol
à qui d’autre penses-tu
doucement ignorant l’heure

Qualifié Prix Tankas Printemps 2018
Poèmes

Guerre et Paix

Brume et brouillard se font la guerre
Comme autant d’êtres éphémères
Ils regarderont par la forêt
Lequel des deux aura... [+]

Poèmes

Maman te dis

Et là, maman te dis que tu n’es plus vivant ! Que l’hiver est passé en emportant l’enfant.
Tu la regardes sans la... [+]

Poèmes

Ce qu'il reste

Au sortir de la brume, s’étendent les eaux du monde, les branches des arbres y plongent. Et ta main s’y confond.
Sur les... [+]

Poèmes

Un regard ordinaire

Tu dois rêver ta vie tout juste un peu plus fort et suspendre tes rêves à l’orée de ton âme, comme autant de miroirs qui ne... [+]