Image de Frédéric Müller

Frédéric Müller

Tout au bout de mes vers on trouve en point de mire l'anagramme de celle ci : la rime .
A laquelle battements de mon cœur s'arriment comme au quai du bonheur .

55 424 Lectures sur ses œuvres

Ses abonnés


À LA UNE
Poèmes

Prose-élitisme

Poètes, remplissez vos vers
D'une tendre indicible prose
Pour changer votre univers
Que parfume l'odeur des roses
Sans ... [+]

Poèmes

Prophétie

La Terre : une roue qui tourne dans le bleu des cieux,
D'essieu, une roue, qui tourne dans bleu de la Terre,
Telle est ... [+]

Poèmes

L'alcoolique solution

Pour conserver un corps il y a bien l'alcool
Ou même là encore, un peu de vitriol.
Souvenez vous : Nelson, ce célèbre ... [+]

Poèmes

Souvenir - désir

J'aimais si bien la villa dans l'allée des lilas
J'aimais si bien la vie, là, dans le lit, là, aller
Afin que tout contre ... [+]

Poèmes

Un drame

L'aube s'était levée
Et l'onde sur l'étang
Faisait comme un miroir
Où,là, se reflétait
Ton visage d'enfant ... [+]

Poèmes

Noces intersidérales

Derrière mon télescope
Je regarde le ciel
Mon regard pénètre
L' espace universel
Et je deviens Calliope .
J' ... [+]