Image de Frédéric Müller

Frédéric Müller

Tout au bout de mes vers on trouve en point de mire l'anagramme de celle ci : la rime .
A laquelle battements de mon cœur s'arriment comme au quai du bonheur .

76 273Lectures sur ses œuvres

Ses abonnés


À LA UNE
Poèmes

Un soldat...

Un soldat c'est un homme !Mais c'était un enfant.Un tout petit bonhommeEt qui disait : "maman"! .Devenu autonomeCe bel ... [+]