Image de Vincent Delaunay

Vincent Delaunay

Une assiette creuse, deux couverts. Des robes démodées. Des cartes de voeux. Un hochet et une photo de mariage, « Jean et moi, 17 avril 1951 ». Tout ce qu’il restait de la vie de Pierrette Marlot était là, éparpillé à mes pieds, tombé d’une benne à ordures.
Alors j’ai tout ramassé et je me suis promis que j’écrirai son histoire et que je mènerai la vie impossible aux nouveaux locataires du 3e.

1 709Lectures sur ses œuvres

Œuvres publiées

Nouvelles

La cuisine

Jean-Marie Coppin n'était pas du genre téméraire ; pourtant, cette nuit-là, poussé par une fringale et une certaine audace, le modeste employé de banque descendit sur la pointe des pieds le ...

Où trouver ses œuvres ?

Vous aussi
devenez auteur !

En savoir plus