Image de Pierre Leseigneur

Pierre Leseigneur

Des petits morceaux de possibles...

244 abonnés

Très très courts

Ecouter s’il pleut

Au petit matin, bien avant le soleil, il se lève, sort la chienne, remplit un bol sans fond de café, puis s’installe derrière son bureau. Son bureau, c’est un fatras désordonné de feuilles... [+]


Qualifié Grand Prix Automne 19
Très très courts

C'est ce qu'il se dit

"Je suis si fatigué..."
Il est magnifique, majestueux, mais il ne comprend pas ce qu’il fait ici.
"Je voudrais juste... de l’ombre, un peu de fraicheur... me reposer."
On rit, on... [+]


Court et noir 2019
Très très courts

Les lilas

Elle était partie sans laisser de trace. Ni adresse, ni numéro, à peine quelques cheveux emmêlés dans les draps, et un minuscule creux sur le matelas... Lila, six ans, sa chevelure blond Sahara... [+]


Viva da Vinci 2019 - Grand Public
Poèmes

Voir la fin d’été

Voir la fin d’été
pour mirer l’or virer roux
du rare au parfait


Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Feuille pourpre au vent

Feuille pourpre au vent
cherche une goute de pluie
un baiser serment


Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Le temps d’une pause

Le temps d’une pause
sur de vieilles comptines
bonne clémentine


Prix Haikus Automne 2017
Nouvelles

Comme un poisson dans l'eau

Cette fichue clef refuse de rentrer ! Pas possible. Le destin s'acharne sur moi comme on tabasse un mec pour un malheureux téléphone. Sauf que moi, je ne reçois pas de coups, je ne suis pas un... [+]


Qualifié Grand Prix Automne 2017
Très très courts

Un pas sur la Lune

Un soleil incroyable brille entre de rares filaments nuageux. Il fait beau, il fait bon, le monde tourne un peu plus rond... C’est les vacances !
C’est les vacances, depuis un peu plus... [+]


Faites sourire 2017 - Très très court
Très très courts

Cœur libellule

La lumière du néon grésille encore. Ça fait des heures que ça dure. Une goutte de sueur perle d’une mèche de cheveux.
Ne pas salir mon œuvre !
Je dois prendre une pause. Je replace... [+]


Finaliste - Public Livres en Tête 2014 - Les savants fous
Recommandé Par Short Édition
Nouvelles

L'hymne des scorpions

Mon ventre me fait souffrir. Cette douleur m'obnubile comme le parfum persistant du tabac froid. Cet entortillement viscéral me rappelle mon premier amour. Cet amour qui nous met des milliers de... [+]


Nouvelles

Le théâtre de la solitude

Je m’appelle Guillaume...ou Jacob ou même Henriette, c’est vous qui voyez... et pourquoi pas Léo aussi ? De toute façon, un nom n’est qu’un nom, et moi, sans cesse, on m’appelle... [+]