Image de Pat Vermelho

Pat Vermelho

A l'approche de ma fin de carrière pro, les confinements aidant, j'ai décidé fin 2019 de franchir le cap ; de simple lecteur de devenir écrivain. Un rêve de jeunesse mis de côté, mais vous le savez, les rêves n'ont pas de date de péremption. Alors depuis j'écris, passionnément, intensément, librement, et joyeusement. Mes oeuvres sur Facebook => www.facebook.com/patrick.roux.5496

3 178 Lectures sur ses œuvres

Ses abonnés


À LA UNE
Nouvelles

Un monde parfait ?

L'usine des émotions négatives avait ouvert juste à côté de celle des bons sentiments. D'ailleurs cette dernière n'avait précédé l'autre que de quelques mois. Très vite, le catalogue des ... [+]

En compétition Grand Prix Été 2022 - Nouvelles
Poèmes

En perdition

J'avais l'âge de mes artères,
J'évitais donc les grands boulevards,
Comptant bien faire, j'optais pour le hasard,
Filant rue ... [+]

Nouvelles

Descente aux enfers

Roger est ce qu'on nomme un fonctionnaire zélé. Appliqué dans son travail derrière ce petit bureau du trésor public, il est le premier arrivé le matin, et le dernier parti le soir. Cette tâche ... [+]

Nouvelles

Réminiscence

Je l'aime ce couple que je regarde festoyer autour de la petite table de jardin, sur la terrasse de leur maisonnette, une parmi les milliers qui composent la multitude de lotissements qui parsèment ... [+]

Nouvelles

Ma mère est morte

Aujourd'hui, ma mère est morte. Pas de grandes effusions, pas de catastrophisme, pas même de débordement lacrymal, juste le sentiment qu'une page se tournait, peut-être assortie d'un vide, d'un ... [+]

Nouvelles

Brèves de comptoir - De temps en temps

1/ A ce qu'il se murmure, c'est à l'âge mûr qu'on va dans le mur, sans pouvoir faire le mur.
2/ Courir après le temps ne sert à rien, il est impossible de rattraper le temps perdu.
3 ... [+]

Nouvelles

Brèves de comptoir - On remet ça !

1/ La pêche à la ligne n'est pas une pratique réservée à la salle de sport.
2/ La femme est l'avenir de l'homme a dit le poète, du coup, j'en change tout le temps.
3/ Si le ridicule tue, ça ... [+]

Nouvelles

Vin, hip pardon, 20 brèves de comptoir

1/ Le pauvre se dépense sans compter afin d'épargner, le riche dépense sans compter afin de s'épargner.
2/ Quand le politicien promet, rien ne tient, quand le fisc vous tient, ça promet !
3 ... [+]