Image de Patrick Gibon

Patrick Gibon

j'écris des nouvelles mais aussi des textes et musiques que je chante à la guitare douze cordes et tout le saint-frusquin, le bazar lézardes et fractures des univers, de la vie du mystère des mondes quoi!

"le signe du singe" quoi de mieux pour un gib(b)on! dit patoche, pastèque! vert dehors! rouge dedans! noirs pépins! bonne lecture et quoique vous en ayez pensé, merci ter toustes!

530 abonnés


À LA UNE
Nouvelles

Saxifrage

Elle posa son genou à terre et tout en mimant un mouvement vers les lacets de ses ses grolles, elle libéra de sa manche les deux insectes : un carabe harnaché sévère et un cafard énorme... [+]


Poèmes

Les derniers jours

Nos nuages bas, nos existences
Un cou coupé, soleil de feu
Flambé en flammes de la vie
Ainsi la Terre, cette... [+]


Très très courts

Les Zurblogs nous ont bourniflés !

D’un coup, d’un ciel linceul, c’est descendu les moulons !
Pétarade et cornefluge, mirepentoix et krukenmouk’, terminal et bouche ton luc, etc.
Bref ! tombé béton, marbre de Carrare... [+]


Très très courts

Le brouillard

Un vent mauvais se leva du fond de la vallée humide.
Les marais alentour et leurs eaux fangeuses se hérissèrent de vaguelettes ondoyantes et frémissantes comme une peau apeurée. Le ciel se... [+]


72h 1ère édition
Nouvelles

Le veilleur de fleurs

Il marchait comme une épave à la dérive. Au début les lames de fond c’était la rue qui bruissait et les gens qui tanguaient. Il marchait depuis longtemps sur les routes dépavées, sur les... [+]


Très très courts

Le prince d'après l'oubli

Le vent de sable cinglait mais eux continuaient doucement à remuer les grains, un par un, patiemment comme si de rien n'était.
Ils époussetaient avec leurs brosses et pinceaux délicats, et... [+]


Le Prince oublié 2020
Très très courts

La porte métallique

Le vaisseau spatial amorçait sa descente toute voiles dehors, enfin si on peut appeler cet amas de ferraille rouillé un vaisseau spatial. Il faisait figure d’une nef gigantesque surmontée de deux... [+]


La Mort en cavale 2019
Très très courts

Sculptures

Il acheva de polir la canine afin qu’elle prenne le luisant lustré des grands fauves. Sa main retomba doucement, effleurant au passage la carapace cuivrée d’un cafard . Troublé, l'insecte... [+]


Finaliste - Public Grand Prix Automne 19
Très très courts

Sculptures de sable

La mer était calme, en apparence. Le soleil bien que légèrement voilé par une brume diaphane de nuages blancs dardait une douce chaleur et le vent léger donnait une agréable sensation de... [+]


Finaliste - Public Grand Prix Été 2019
Très très courts

Capitolium

Du morne d’Arx, les guerriers descendirent en vagues incandescentes, des flammes coruscantes vibraient haut et fort au-delà de leur gonfalons dépenaillés, les oripeaux de leurs hardes sanglées... [+]