Image de Patricia Burny-Deleau

Patricia Burny-Deleau

Un peu de temps hélas récupéré mais surtout le plaisir d'échanger. Bonnes lectures.

1432 abonnés


À LA UNE
Nouvelles

La cinquantaine flamboyante

Comme d’habitude, ils allaient devoir attendre ! Elle avait subi une éducation rigide qui imposait au moins un quart d’heure d’avance au moindre rendez-vous pour ne pas ressenti... [+]


Lauréat - Public Grand Prix Eté 2017
Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Le champion

Enfin ! Depuis le temps qu’il se vantait de ses exploits de coureur de fond, il allait pouvoir les prouver !
Il n’avait pas été vraiment ravi quand sa femme avait insisté pou... [+]


Finaliste - Public Faites sourire 2017 - Très très court
Très très courts

Le vent du boulet

Habiter dans une grande ville apporte quelques avantages non négligeables, certes, mais on a souvent l'impression d'étouffer au milieu de toutes ces constructions. Voilà pourquoi beaucoup de... [+]


72h 1ère édition
Très très courts

Home jacking

Ma courte vie avait très mal commencé. Je me sentais seule, perdue, jusqu’à ce qu’elle me prenne dans ses bras et que je découvre la tendresse, la douceur de vivre et le bonheur d’être... [+]


Finaliste - Public Grand Prix Eté 2016
Très très courts

Pris au piège

Depuis que j’ai repris conscience, autour de moi c’est le noir complet. Le silence est à peine troublé par un souffle léger. Une bête est là, tapie, elle me guette et joue avec mes... [+]


La Mort en cavale 2019
Poèmes

Peur bleue

Bleue de froid et d’effroi
Je l’ai suivi sans protester.
Hypnotisée par ses yeux acier
Je me suis installée... [+]


Finaliste - Public Ô 2019 - 14 vers
Poèmes

Effet nuit magique

Sous mon oreiller
éclair blanc dans la nuit bleue
c’est la fée des dents !
Ma quenotte est envolée
et un sou l’a remplacée.


Finaliste - Public Ô 2019 - 5 vers
Très très courts

L'accélérite

« Vite ! vite,... dépêche-toi,...presse-toi,.... plus vite,....»
Maman n’a que ces mots-là à la bouche. Tout est toujours trop lent pour elle. Même les rares fois où on... [+]


Finaliste - Public Prix Quiqui 2018
Poèmes

Douce et bienfaisante

Douce et bienfaisante
tu caresses tes enfants
martyrs du soleil
baignés de rayons d’argent
ils s'ébattent au grand air


Finaliste - Public Prix Tankas Printemps 2018
Très très courts

À tous mes abonnés

Bonjour à tous.
Ce petit mot pour m’excuser de mon peu de présence et de réactivité actuellement.
Mon mari vient de faire un grave infarctus donc je passe mon temps à l’hôpital... [+]