Pauline Métais

" On oublie vite nos rêves et nos désirs d'enfant; on les dilue pour les rendre acceptables, innocents et jolis. On ne se souvient que d'un monde doux et tranquille, alors que la pureté même de l'enfance est toute entière dans cette violence que tu dis sans détours." Carole MARTINEZ, La terre qui penche

1 825Lectures sur ses œuvres

Ses abonnés

Image de Felix CulpaImage de M. IrajeImage de Lyncée JustepourvoirImage de Marie Claire Suarez

À LA UNE
Nouvelles

À corps perdu

Je m'éveille enfin de cette longue nuit de cauchemar. Mais rien n'a changé entre mon rêve et la réalité. Je suis cette grande reine égyptienne, étouffée et momifiée sous des couches de ... [+]

Lauréat - Jury Grand Prix Eté 2017 - Très très courts
Recommandé Par Short Édition
Nouvelles

Fenêtre sur cœur

Ça pue à l'intérieur. Ça pourrit, ça sent le rance. C'est comme ouvrir une porte dont les joints sont rouillés. On tire, on pousse, on frappe parfois. Et puis on y arrive. La porte s'ouvre et ... [+]

Qualifié Grand Prix Hiver 2017 - Nouvelles