Image de Louise Calvi

Louise Calvi

La lecture m'est indispensable. Elle m’emporte, me fait rêver, rire, voyager.Au fil du temps, je me suis mise à me raconter des tas d'histoires dans la tête. Sans oser l'écrit. Aujourd'hui, je me lance, portée par les miens.
Si certains de mes textes touchent quelques uns d'entre vous, ce sera un petit pas pour la littérature mais un grand bond pour moi.

833 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Le voyage improbable

La téléportation ? Personne n’y croit. Pourtant, je l’ai expérimentée.
J’avais cinq ans. Mon père était alors un voyageur invétéré qui, de chacun de ses voyages, me rapportait... [+]


En compétition Short Paysages 2020 - Très très court
Nouvelles

Oblitération

L’homme s’approche de la pierre, il ajuste son gravelet et lève sa massette, il frappe les lettres une à une.
Je me souviens... Angelo... Il y a longtemps, il y a deux ans.
Angelo est... [+]


Lauréat - Public Grand Prix Automne 2017
Recommandé Par Short Édition
Nouvelles

Petit détour avant le paradis

Je suis bien là. Le vent passe sous mon casque et agite mes cheveux courts. Ça chatouille. J’adore cette sensation. J’ai eu soixante-dix ans aux cerises. Il était temps que je me réveille... [+]


Finaliste - Public Grand Prix Automne 2016
Recommandé Par Short Édition
Nouvelles

La Vespa rouge

Marcello.
Tel est mon prénom, mademoiselle. Puisque vous me le demandez, je veux bien que vous écoutiez notre histoire. Mais j’ai beau être italien, vous ne saurez pas tout.
Marcello... [+]


Qualifié Grand Prix Automne 2016
Nouvelles

Sable émouvant

Le sablier écoulait son temps, très, très, très lentement. Encore plein aux deux tiers, il était la promesse d’un avenir infini.
Un objet unique. Plus qu’une rareté... une... [+]


Très très courts

L'envoleur d'âme

Comme un voleur, il s’est engouffré par la porte grande ouverte.
Elle l’a entendu monter les escaliers, se faufiler dans le couloir, longer le mur sans même chercher à se contenir.... [+]


72h 1ère édition
Très très courts

Couleur smaragdine

Justine. Vingt-cinq ans. Études terminées. Premier job. Parvis de la gare de Grenoble.
Ses copains lui avaient dit « Y a rien à faire là-bas. Fait froid en hiver, chaud en été. A part... [+]


Finaliste - Public Short Paysages 2019 - Très très court
Très très courts

La fille qui comptait ses pas et qui mangeait du chocolat

Géraldine avait un souci. Son poids. Elle était, disaient les médisants, enveloppée. En réalité, rien de tragique. Elle avait été filiforme et aurait voulu le redevenir. Mais comme tout un... [+]


Finaliste - Public Faites sourire 2017 - Très très court
Recommandé Par Short Édition