Image de Lilla

Lilla

J'ai 22 ans et la vie me semble éphémère, je cherche à faire de la poussière des grains de lumière que je sème au gré du temps. Comme vous le constaterez vous-mêmes, je m'abreuve de beaux poèmes et rêve de bohème. Je m'acharne sur les mots, tantôt les pare de beaux attributs, d'autres fois les mets complètement à nu, parce que j'ai soif d'apprendre et de comprendre. Bon voyage, lecteurs de passage

19 abonnés

Très très courts

Le poète ou l’ivre de vers

« Je t’emmènerai boire un vers, deux vers, trois vers... Tu verras, l’hiver, un bon vers ça tient chaud. On poussera la porte d’un bar, on ira s’asseoir et je commanderai pour ma... [+]


Très très courts

Née Bulleuse

Elle aimait les bulles, rondes et éphémères, parce qu’elles ravivaient en elle la nostalgie de l’enfance, ces petites bulles enivrantes. Il y avait d’abord les bulles de savon, écume de joie... [+]


Très très courts

Short message

La moindre petite étincelle est lumière
La plus petite goutte d'eau est miroir
Alors toi, poussière
Fais-toi arrosoir
Afin de porter l'eau
Que fera scintiller
Ton flambeau
Grand allumé.


Très très courts

Abandon et délivrance

C’était la première fois qu’Yvan voyait son visage de si près. Il profita de cet instant de grâce pour explorer en détail cette beauté... [+]


Qualifié
Grand Prix Été 2013
Très très courts

Chiromance à l'italienne

« La dernière clef était là, et je la tenais, fermement, glacée, dans mes mains à la peau froissée par le temps qui avait tracé... [+]


Qualifié
Grand Prix Printemps 2013
Très très courts

L'instant T

On peut passer des années à l’attendre, L’instant T, au murmure si tendre quand on sait l’écouter, mais pour l’entendre, il faut s’écouter, c'est-à-dire bien s’entendre avec son... [+]


Très très courts

Blues hypnopoénautique

(Une nuit en mer, Psyl, navigateur solitaire, assis dans l’ombre, plume à la main, un cahier jauni ouvert sur une malle devant lui, monologue. Il frotte sa barbe grisonnante, la... [+]


Qualifié
Grand Prix Hiver 2013
Très très courts

Destins de papier et sang d'encre

L'automne... et ses feuilles restaient blanches. Il y avait là, perdu au beau milieu de ce désert d'encre sèche, un être abandonné, qui s'ennuyait. Son auteur n'avait plus d'inspiration ces... [+]


Qualifié
Grand Prix Automne 2012