Image de Marie Guzman

Marie Guzman

La délicatesse est un don de nature, et non une acquisition de l'art.....
Blaise Pascal

Photo du SRI LANKA à Kandy pour les orchidées


@photos Libelloise

œuvre
à la une
TRÈS TRÈS COURTS 
 Fantaisiste  1 min 36 lectures 11
Ma gare préférée est abandonnée des règles du monde. La barrière qui fait encore semblant de veiller sur l’herbe a un cri de hautbois. Mais elle demeure l’accès boisé des anciens va et ... [+]

POÈMES
7   39 lectures
J’avance,
J’arrive,
Dans le royaume rouge,
Les vagues recouvrent parfois le radeau
... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
12   105 lectures
Longtemps, je me suis couchée sans bonheur. Je ne voyais pas d’issue à mes interrogations de mère, de femme ou de fille de. Curieusement en devenant la femme de personne, le corps pour personne ... [+]

POÈMES
720   598 lectures
L'Orient épouse le bleu sur les peaux au grain d'or
Et pourtant se dessine un crépuscule en ... [+]

Finaliste - Sélection Public
Ô 2019 - 14 vers
POÈMES
589   775 lectures
Au ventre de la Terre dansent les baleines bleues.
Mille diamants d’azur aux robes de la nuit,... [+]

Lauréat - Sélection Jury
Ô 2019 - 5 vers
RECOMMANDÉ
Par Short Édition
TRÈS TRÈS COURTS
729   824 lectures
Ici et là quelques vieilles fleurs séchées montraient la patience du temps. Celle qu'il avait fallu à cet endroit d'enfance pour m'appartenir, comme si un bout de papier changeait les notions ... [+]

Finaliste - Sélection Public
Grand Prix Été 2019
TRÈS TRÈS COURTS
319   405 lectures
Il n'arrêtait pas de pleuvoir. De grosses gouttes féroces s'abattaient sur l'herbe tendre de juillet. Quelques chardons, fleuris de tout côté, pointaient leurs têtes arrogantes pour braver la ... [+]

Qualifié
Grand Prix Été 2019
POÈMES
17   54 lectures
Tout est sale et crasseux au premier des regards.
Puis cette musique d’entrain qui gagne les ... [+]

POÈMES
8   37 lectures
Ton corps d’étroite mine
en reptation
frôle le jour

Un brusque éblouissement,
... [+]

POÈMES
11   56 lectures
Quand certains hommes se lèvent
on dirait le grand vent
tu sais quand rien ne leur fait ... [+]

POÈMES
13   48 lectures
La Nuit de lune pleine,
les chants langoureux
emplissent l’air lourd d’orage ... [+]

POÈMES
10   32 lectures
Une ombrelle nipponne
Perchée sur le pont de bois
Montre ses socquettes

2269 abonnés

Image de PhilshycatImage de Rellum59 MüllerImage de ZouzouImage de Sylvie LoyImage de LénaImage de TerrevilleImage de ExophorieImage de Haruko SanImage de MaremmaImage de Michaël ARTVICImage de Alain AdamImage de Clément PaquisImage de Françoise Deniaud-LelièvreImage de MarieImage de Albane CharieauImage de Fred PanassacImage de Aline FernandezImage de Paul TheryImage de Claire Rousset LysImage de Gabriel MeunierImage de Francis Etienne Sicard LundquistImage de Abeilles50Image de Charlotte TalonImage de Cristel D Voir +
pour laisser un message à Marie Guzman