Image de Laetitia Remericq

Laetitia Remericq

J'aime lire, depuis toujours, pour le plaisir. Et pour le plaisir, je me suis mise à écrire. Voici quelques textes, selon l'inspiration du moment et l'humeur du jour...
Vous pouvez me retrouver aussi sur mon blog : www.unepiledelivres.com

395 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Vue sur terrasse

J’aime te regarder. J’aime cette légère hésitation avant de choisir une table, les mouvements fluides de ta robe en lin, la délicatesse avec laquelle tu fais signe au serveur.
Même si... [+]


Lauréat - Jury Grand Prix Automne 2014
Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Le concert

Les sirènes, le bruit haché d’un hélicoptère. Une voix spectrale récite sa litanie dans un haut-parleur. Quelques sifflés, ça et là. La foule retient son cri, attend l’étincelle... [+]


Qualifié Grand Prix Printemps 2019
Nouvelles

Le gardien

Marie s’arrêta net, stoppée dans son élan. Le sapin trônait là, indifférent, dominant tous les autres arbres, les racines profondément ancrées dans le terrain accidenté, quand les plus... [+]


Recommandé Par Short Édition
Nouvelles

Le boulanger

Il marchait dans le décor d’un mauvais polar. La rue était déserte, rongée par l’obscurité. Le froid de février avait gelé la lueur des lampadaires en de faibles auras qui n’éclairaient... [+]


Qualifié Grand Prix Eté 2016
Poèmes

Brouillard assassin

Brouillard assassin
blanc dehors et froid dedans
souffle à l'infini


Prix Haikus Hiver 2016
Poèmes

Long tourbillon blanc

Long tourbillon blanc
en un sifflement pressant
blizzarement glace


Prix Haikus Hiver 2016
Très très courts

Roi de la savane

Petit Pygmée avait peur de son ombre. Elle n’était pourtant guère terrifiante, son ombre, mais les dangers permanents de la savane l’avaient rendu craintif. Un jour, la soif l’attira au bord... [+]


Qualifié Grand Prix Automne 2015
Très très courts

Sculpteur de sons

Il était né dans le vacarme, s’était heurté à un mur de sons agressifs et hostiles en sortant du ventre de sa mère. La peur le fit hurler, ajoutant ses cris au tumulte du monde. Il faillit... [+]


Lauréat - Jury Grand Prix Automne 2015
Recommandé Par Short Édition
Poèmes

Arrogance

Seigneur Coq n’était jamais tant heureux
Que lorsqu’il poussait loin son chant vigoureux.
Il se rengorgeait, gonflait ses... [+]


Lauréat - Jury Grand Prix Hiver 2015
Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Mal noir

Le vent d'est s'est levé et gémit dans l'air comme un avertissement. Ce souffle glacé venu d'ailleurs pousse les loups à se montrer chaque jour plus hardis. Ils me suivent sans bruit et mon cheval... [+]


Qualifié Grand Prix Hiver 2015
Poèmes

Ambition

Soldat Rat, au-dessus de la masse voulait s’élever,
Se contenter du lot commun, ah ça, jamais !
Affûtant ses crocs... [+]


Qualifié Grand Prix Automne 2014