Image de Julien1965 Dos

Julien1965 Dos

Bonjour à vous ! Merci pour vos visites et vos commentaires même négatifs, argumentés, non pas pour démolir, et ceci pour avancer dans l'écriture...
J'aime aussi, en fonction de mes déambulations, lire des textes sur S.E. et les commenter. Mais comme je suis un Grand garçon, je vous prie de ne pas déposer vos prospectus et autres flyers sur ma page...

73 abonnés


À LA UNE
Nouvelles

Hannah

J'ai utilisé deux aiguilles pour ouvrir ta bouche.
Le bleu royal de l'encre primaire en est alors sorti.
Ce liquide me renvoie au crissement de la plume Sergent-Major, à cette odeur d'imprimerie... [+]

En compétition Grand Prix Été 2021
Nouvelles

Les Premières Fois

Noir dans la salle, le film commence.
Absence de générique, un carton comme au temps du muet :
Début des années 1980, Havrecourt, petite ville de la Haute-Saône à une heure de... [+]

Très très courts

La Marilyn-Poupoupidou

Deux ans plus tard.
Face à cette Covid et ses variants pas de vaccin efficace, mais Brett Sinclair, un chercheur américain, nous fait part de son innovation pour se protéger de ces boulettes... [+]

Qualifié Nouvelles Renaissances 2021
Très très courts

Jean-Louis ou la Vraie vie

Jean-Louis, quatre ans, habite un pavillon blanc de la banlieue lyonnaise.
Les maisons, de petits cubes alignés autour d'une vaste pelouse.
Obligé de rester dans le jardin, tête posée sur le... [+]

Qualifié 72h 2021
Nouvelles

Río Verde

Le Túria.
Détourné de son lit suite à une inondation dans le Valencia 1957 ; des morts, des disparus, des sans-abris.
Cours d'eau depuis déplacé vers la banlieue sud. Lit à sec, projet... [+]

Très très courts

Coups de manivelle pour femme crevée

Le froid, été comme hiver, un froid sous la peau, - 15, + 35, pluie, vent, grêle, je m’en contrecarre. Lumière, chaleur, pas chaleur ; soleil noir, je demeure glacée de l’intérieur.
Je... [+]

Qualifié Court et noir 2021
Très très courts

Des nouvelles de Marine ?

Ma chère Marine,
Des effluves de marijuana partout où je passe.
Buildings impressionnants, les moches de maintenant, les Art déco du passé : des faiseurs d’ombres pour ceux restés en... [+]

Finaliste - Public Prose en rose 2020
Nouvelles

Pas de pivoines pour Jeanne

1.
Paris, automne 1999.
Dans une chambre de bonne de douze mètres carrés, pour tenter de dépasser un choc émotionnel, je décide d’y installer l’Afrique. Je n'y ai jamais posé les... [+]

Très très courts

Djeff

Djeff.
Revu à Bordeaux en février dernier.
Sur les papiers : Jean-François Loiseau.
Au lit : homo l’été, hétéro l’hiver.
Mon divorcé précaire qui a coloré ma jeunesse.
Un... [+]

Qualifié 72h 1ère édition
Très très courts

Revêtir une nouvelle peau

D’une cabane au fond de la forêt, vous venez de m’informer, ma chère filleule, que vous êtes toujours en vie.
En compagnie d’un écureuil, vous reprenez du poil de la bête en préparant... [+]

Qualifié Le Prince oublié 2020
Très très courts

Les Yeux-Reporters

Les yeux bougent chez celui qui veut écrire.
Mes yeux, des bourlingueurs au pied léger retenus trop longtemps dans leurs cavités osseuses.
Alors un jour, je les ai libérés, je les ai... [+]

Très très courts

Je vous dérange ?

Du ciel d’où je vous écris à l’aide d’une plume de paon, j’aimerais exprimer sur des lignes-cirrus offertes par cette nuit éclairée, mon parcours.
Lyna Fucrisse, enveloppe... [+]

Qualifié La Mort en cavale 2019