Image de Jean-Yves Morin

Jean-Yves Morin

Retraité de l'enseignement, tout en côtoyant le journalisme et la recherche, on m'a mis au défi d'écrire mon quotidien de façon humoristique. J'en suis à plus de trois ans d'écriture quotidienne sans interruption. Plusieurs propos me demandent de les partager. Je ne peux leur résister. Un changement de physionomie s'impose.

11 abonnés


À LA UNE
Très très courts

La mort de mon jumeau

Je sais que je vais mourir. Mon assassin se trouve près de moi. J'entends ses pas, je sens sa respiration. Il ne me reste que quelques instants à vivre. Pourquoi moi? Mon jumeau semble inconscient... [+]

Très très courts

Coup de cœur pour un chef

J'avais dix-huit ans quand il est né près de chez moi en partageant ma ville. Nous sommes nés en juillet, tous les deux. Mais là s'arrêtent les similitudes. Il avait vingt-deux ans quand il m'a... [+]

Nouvelles

Monsieur Pinet

Été 2021.Un vendredi soir ambigu où le soleil chauffe mon crâne dégarni alors que la brise brise cette douceur via un courant d'air froid sur mes jambes dénudées qu'un modeste brise-vue ne... [+]

Très très courts

Un instant de bonheur

Le bonheur m'a honoré de sa visite et il m'a souri. Je peux me vanter d'être un homme heureux, béni par la vie et épargné par la maladie. J'ai réussi quatre divorces qui m'ont fait grandir et... [+]

Nouvelles

Alex et Tony

Tristan et Iseult, Antoine et Cléopâtre, Roméo et Juliette, voire même Adam et Ève ont tous vu leur relation amoureuse partagée par des millions de gens grâce à un écrivain qui a mis leurs... [+]

Très très courts

Nouveau foyer

Marie- et moi étions destinées à terminer nos jours ensemble, ayant vécues chacune de notre côté pendant près de cent ans. Le hasard s'est chargé de notre rencontre en février dernier. Sans... [+]

Qualifié 72h 2021
Très très courts

Rôles inversés

Ce matin, foi de Jean-Yves, la nouvelle me frappe au visage. Claude est mort. Rien ne le laissait supposer à moins qu'on n'y porte attention. Je ne le voyais que deux fois par année, vers Pâques... [+]

Très très courts

Une lettre inutile

Papa, tu n'as jamais eu ta place dans mes propos, à date, ce qui correspond à la place que tu as occupée dans ma vie. Tu m'as toujours servi de modèle à ne pas suivre. Je vais te raconte... [+]

Très très courts

La peur d'avoir peur

Je viens de vivre une semaine infernale au plan émotif, sans motif valable. Je vivais depuis huit ans avec la solitude comme unique compagnie quand une femme, issue d'un village voisin, a décidé... [+]

Très très courts

L'homme éponge

Les éponges sont exploitées par l'Homme pour leur capacité à absorber, On les retrouve dans la mer et dès leur sortie de l'eau on s'empresse de les réhydrater avant de les presser pou... [+]

Très très courts

Un moineau rencontre une coccinelle

Le moineau consomme essentiellement des graines et des insectes (en particulier les coccinelles) dont il est un grande consommateur. Cet été, à cause de la pandémie occasionnée par la Covid-19... [+]

Très très courts

Je ne suis pas l'homme que je suis

À l'épicerie on retrouve la marque "Sans nom" sauf que le nom ne faisant pas le moine, ce qu'on y retrouve est aussi bon pour la santé tout en coûtant moins cher. Cela ne lui enlève pas de... [+]

Très très courts

Condamné à mourir

Dès ma naissance on m'a condamné à mort. La vie est vraiment une maladie mortelle transmise sexuellement. Moi, je ne connais ni père ni mère. Isolé dès ma tendre enfance, mes premiers mois se... [+]