Jean Calbrix

Tout petit je rimais déjà, et un peu plus grand, je rimais pour mes petits béguins, mais j'ai attendu 2005 pour me mettre sérieusement à la prosodie classique afin de ne pas mourir idiot. L'immense poétesse Yvonne Lemeur-Rollet m'a transmis le traité de Guy Sorgel et je m'y suis mis dare-dare. Je ne compte plus mes sonnets, rondels, triolets, pantoums... et si vous insistez, je les coucherai ici !

5 143Lectures sur ses œuvres

Œuvres publiées

Poèmes

Verglas

Il fait froid mon cœur,
Il fait froid.
L'hiver s'est abattu,
Brutal,
Dedans notre jardin emmailloté de givre
Et dans la ...

Où trouver ses œuvres ?

Vous aussi
devenez auteur !

En savoir plus