Isabelle Bois Cras

Très très courts

Feuille de route Venise

Temps de toussaint, qu’ils avaient dit...
Mais non, mais non, pas du tout ! À peine une petite humidité rafraîchissante entre les vieux murs de mon Abbaye normande, Fort Chavagnac et... [+]

Poèmes

Plastique

Alerte !
Lèpre de la terre,
Gangrène des berges,
Interstices humanoïdes entre limon et humus,
Qui glisse ses... [+]

Poèmes

La vie des rails

Aucun sol ne résiste aux deux jumeaux d’argent qui traversent la terre
Et jamais ne s’écartent,
Étincelants pareil à... [+]

Très très courts

Feuille de route ; Odessa

Odessa, prononcer Odiessa, voire Adiessa, 05H41 du matin.
Il fait à peine jour. Notre niveau de propreté : relatif !
Sous la coupole centrale de la somptueuse gare jaune et blanche... [+]

Poèmes

Marche avec moi

Marche et traverse la terre,
Marche, et mets ton pas dans le mien,
À deux nous irons plus loin.
La terre est grande,
Et... [+]