Image de Fabienne Maillebuau

Fabienne Maillebuau

Je suis une taiseuse, donc j'écris!

718 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Le jour d'après....

Le jour d’après, Annablue traversait le parc de sa propriété, près de Figeac. De grands arbres ombrageaient agréablement le sol, et toute cette verdure ajoutait de la fraîcheur à ce havre de... [+]


En compétition Prose en rose 2020
Très très courts

La machine distributrice d'histoires

Il était une fois un français excentrique qui avait créé une machine capable de distribuer des histoires dans des endroits inattendus. Et ce distributeur avait le pouvoir d’apparaître et de... [+]


Très très courts

Lettre au Diable

Très cher Diable,
J'ai décidé de ne plus t'écrire car tu es capable de me hanter et de me déjanter.
Comment te dire? Plus que de t'avoir côtoyé, ton ombre a souvent su me verrouiller dans... [+]


Poèmes

Le son d'une voix...

Je le connaissais depuis un certain temps,
Et pourtant,je ne le voyais pas vraiment.
Il rayonnait dans mon entourage,... [+]


Poèmes

Rire

Il est un état
Qui ne s’appauvrit pas.
Il essaime,
Se démène,
Se propage,
Déménage.
Jamais il ne tarit... [+]


Poèmes

Histoire d'en rire

Cette nuit
Un pied hors du lit,
Je me dis,
Que le monde étudie,
Pour un vaccin
Contre le corona,
Ou fait des... [+]


Très très courts

Rêve... pour sourire

Le jour je rêve, la nuit je vis. Le jour s’achève tout plein de pluie. Je voulais faire une trève. Je pars cette nuit. Pas encore de couvre feu sur la terre de mes aïeux. Sans valise ni poudre... [+]


Très très courts

Fille de l'Air, Garçon d'Eau

“Un peu d’air!”
C’était ce à quoi j’avais pensé en lui donnant une claque.
“Un peu d’air”
C’est ce qu’il m’avait manqué pour rester amoureuse de lui.
Encore sous... [+]


Qualifié 72h 1ère édition
Poèmes

Histoire d'en rire (2)

Je me lève ce matin
Sans entrain,
Mais il faut bien
Inventer un quotidien.
Et si c’était un jeu?
Aujourd’hui... [+]


Poèmes

Histoire d'en rire

Ce matin mon voisin m’envoie
De sa fenêtre, son bonjour, à mon balcon.
Aucun risque de postillon.
Mais le ton de sa... [+]


Très très courts

Vidés, corps et âme!

Arlette Ruffet regardait à la fenêtre les vignes dénudées de feuilles. Les ceps tortueux et le sol aride évoquaient bien les relations humaines de notre village qui vrillaient parfois et... [+]


Finaliste - Public Portez haut les couleurs ! 2020