Image de Fab Meil

Fab Meil

Partager des mots pour découvrir ou reconnaître, comme en un miroir réfléchissant l'ombre et la lumière de l'être. Seule la lumière va transparaître.

10 646 Lectures sur ses œuvres

Ses abonnés


À LA UNE
Très très courts

En avoir plein le dos!

L'homme bleu s'assit en tailleur, le buste droit et bien ancré, la main à plat sur le sol.Il avait une silhouette douce, androgyne et des fesses de femme. Il respirait la paix.
Un petit soupi ... [+]

Qualifié 10 ans
Poèmes

Absence

Un vide s'engouffre et se creuse.
Le silence et sa résonance hideuse
S'enchevêtrent dans mon cerveau,
Et s'emmêlent au ... [+]

Poèmes

Intimité

Une très belle amitié
Je souhaite ici célébrer.
Je n'aurais pas pensé
Qu'un lien si fort puisse s'ancrer,
Entre un ... [+]

Très très courts

Mise en boîte

Ils avaient fait connaissance sur un site de rencontre, en ligne, dans la petite boîte qu'est le téléphone portable. Paul avait posté sur son profil, une simple photo de sa tête, rondouillarde ... [+]

Qualifié 72h 2021
Poèmes

Impossible amour

J'ai gardé ton visage en fond de paysage :
J'aime ton sourire, terreau de mes soupirs.
J'ai frémi de ... [+]

Très très courts

Glace bipolaire

Alice et Emmanuel sortaient à peine de Chicoutimi. Au tableau de bord de la voiture, la température extérieure affichait -15 degrés. Il faisait déjà nuit. Les congères sur les bas côtés se ... [+]

Finaliste - Public Court et noir 2021
Très très courts

Le jour d'après....

Le jour d’après, Annablue traversait le parc de sa propriété, près de Figeac. De grands arbres ombrageaient agréablement le sol, et toute cette verdure ajoutait de la fraîcheur à ce havre de ... [+]

Finaliste - Public Prose en rose 2020
Très très courts

La machine distributrice d'histoires

Il était une fois un français excentrique qui avait créé une machine capable de distribuer des histoires dans des endroits inattendus. Et ce distributeur avait le pouvoir d’apparaître et de ... [+]

Très très courts

Lettre au Diable

Très cher Diable,
J'ai décidé de ne plus t'écrire car tu es capable de me hanter et de me déjanter.
Comment te dire? Plus que de t'avoir côtoyé, ton ombre a souvent su me verrouiller dans ... [+]

Poèmes

Le son d'une voix...

Je le connaissais depuis un certain temps,
Et pourtant,je ne le voyais pas vraiment.
Il rayonnait dans mon entourage, ... [+]

Poèmes

Rire

Il est un état
Qui ne s’appauvrit pas.
Il essaime,
Se démène,
Se propage,
Déménage.
Jamais il ne tarit ... [+]