Image de Eloïz Vall

Eloïz Vall

A force de lire, j'ai voulu écrire
www.eloiz-ecrit.com

8 abonnés


À LA UNE
Nouvelles

Un grain dans l'engrenage

Nous étions quatre lorsque nous sommes entrées dans la forêt. Il était quatorze heures. Mes cheveux étaient attachés en une tresse serrée et régulière.
Nous avions un but : récolte... [+]

En compétition Grand Prix Été 2021
Très très courts

Sa permière fois

“Racontez-nous votre première fois” demande le bel homme qui lui fait face. Il a le teint légèrement poudré de ses semblables. Il se tient droit, costume propre et sans un pli. Des dents... [+]

Qualifié Portez haut les couleurs ! 2021
Très très courts

Un couteau dans chaque main

L’hiver dure depuis trois ans. Personne ne l’avait vu venir. En novembre, on ne s’était pas inquiétés. En avril, on avait eu des doutes. En été, on avait dû admettre qu’il ne partirait... [+]

Qualifié Court et noir 2021
Très très courts

Le réveil du soldat

La Politicienne sur l’escabeau en métal rouillé. Le Docteur sur le fauteuil avachi. La Professeure sur le tabouret tournant. Le Soldat sur la chaise jaune. Chacun à sa place. Tout va bien.... [+]

Finaliste - Jury Grand Prix Automne 19
Poèmes

Volée de vase verte

Je me suis jetée à l'eau
Veines ouvertes
Paumes offertes
Tu m'as observée
Oeil rond
Regard sans fond... [+]

Qualifié Ô 2019 - 14 vers
Très très courts

Mensonge

Ton existence a commencé par un mensonge. Je suis désolée, mais je n’en suis pas désolée.
De toute manière, quelle était alors pour toi la différence entre mensonge et... [+]

Qualifié Déclaration universelle des droits de l'Homme 2019
Très très courts

Attention aux lapins blancs

Ça ne vient pas. Ça ne veut pas venir. Rien ne vient.
Qu’elle s’assoie à son bureau, au café du village ou dans son jardin, partout la suit le poids de ces histoires sans début ni fin... [+]

Qualifié Imaginarius 2018
Très très courts

Hiberner en paix

Le mois d’octobre avait été magnifique. Soleil, douceur et nature rougeoyante. Le chant du vent dans les arbres. Le crissement des pas écrasant les feuilles mortes. De longues promenades avec... [+]

Très très courts

L'ombre qui attendait

Yvette s’était préparée avec tant de soin que lorsque sa main trembla, elle en fut la première surprise. Sur son lit, la valise légère dans laquelle s’entassent les chemises fleuries de... [+]

Qualifié Grand Prix Hiver 2018 - 2019
Très très courts

Rien que du vent

Ça fait cinq jours que je moisis sur la lande éternellement verte de cette campagne féérique. J’en ai marre du soleil qui baigne la terrasse du matin au soir. Marre du gazouillis des oiseaux. Du... [+]

Finaliste - Jury Grand Prix Automne 2018
Très très courts

Dure réalité

Dan regardait d’un œil expert la fille étendue sur le lit. Un corps jeune et nu, tout en rondeur, délimité par une peau mate qui commençait à peine à se flétrir. Des cheveux courts, d’un... [+]

Qualifié Court et noir 2018
Très très courts

Coup de lune

Maman a rencontré papa un soir de pleine lune. Je le sais parce qu’elle se résigne à toutes mes bêtises en soupirant, "enfant de la lune, mauvaise fortune". Ce à quoi je rétorque... [+]

Qualifié Prix Saint-Valentin 2018 - Très très court