Image de Odile Nedjaaï

Odile Nedjaaï

Une quinzaine de nouvelles primées à des concours, quelques publications en revues et recueils collectifs et deux textes lauréats sur Short-édition ("Sakura" et "Septembre"). Et en cet été 2021, un haïku lauréat du Grand Prix Poésie RATP, affiché dans les rames du métro parisien.

32 514 Lectures sur ses œuvres

Ses abonnés


À LA UNE
Très très courts

Le dernier bouleau

Comme chaque après-midi, quelle que soit la saison, Lise passait invariablement un long moment dans le bois de bouleaux, planté au fond du jardin. Quand il faisait beau, elle s'installait sur une ... [+]

Qualifié 10 ans
Très très courts

Le déjeuner des canotiers

Dans son restaurant au bord de la Seine à Chatou, Alphonse Fournaise transpirait à grosses gouttes près de ses fourneaux. La canicule s'était abattue sur Paris et ses environs, et si la ... [+]

Finaliste - Jury Grand Prix Été 2021
Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Garder la tête froide

J'ai toujours détesté la chaleur. Rien ne vaut un froid vif pour me revigorer et me voilà fringant, au meilleur de ma forme. D'ailleurs, c'est bien connu, le froid conserve, les aliments, les ... [+]

Qualifié Court et noir 2021
Poèmes

Luxuriance

Un vent au souffle tiède caresse les bambous
Dont les feuilles frémissent en un léger froufrou.
Et sous la canopée des ... [+]

Qualifié Grand Prix Été 2020
Très très courts

Du printemps dans l'air

Chaque jour, j'effectue ma promenade quotidienne dans le village. Une heure, ni plus, ni moins, par tous les temps. Si l'itinéraire ne varie guère, rien n'est jamais pareil. Aujourd'hui, l’air de ... [+]

Qualifié 72h 1ère édition
Poèmes

Maléfique rose

Marie aimait ses fleurs, cultivées de ses mains.
Composant un bouquet dans un vase en cristal,
Elle sentit la morsure d'un ... [+]