Image de Dalmy

Dalmy

Rêveur lucide...
Bienvenue ¡!
****
Note: je titre parfois "Epi-kü" des textes s'inspirant de l'esprit des épigrammes et des haiküs, sans règles rythmiques imposées.

6 abonnés


À LA UNE
Très très courts

La limite de Planck

L'étoffe salie de poussières dans les mains de cette silhouette élancée tomba sur le sol comme une clé devant la porte d'un donjon mystique.
Ce tissu épais et opaque recouvrait un cube... [+]

Qualifié 72h 2021
Poèmes

La Jetée

Derrière la multitude des corps, un nom
Dressé au pied du port en cette nuit de foire
Mes sens figés en précipices... [+]

Très très courts

Pulsations

Le tumulte à l'intérieur de nos veines emportent des milliers, des millions, des milliards même de cellules vivantes et autres susbtances complexes. Leur sénescence lente nous menant pas à pas... [+]

Qualifié Nouvelles Renaissances 2021
Très très courts

Les géantes

Rien ne présageait Mélissa à gravir ce mont sulfureux, à tous les sens du terme.
Le volcan islandais Öræfajökull était en éruption, ce n'est ni la chaleur incandescente de son coeur de... [+]

Qualifié Portez haut les couleurs ! 2021
Très très courts

L'oubli

Comment se rappeler de bribes de souvenirs tombant de ma mémoire comme des flocons dansant avec l'oubli et fondant au regard de la conscience ?
Les mains tremblantes, gelées, je m'apprête... [+]

Qualifié Court et noir 2021
Très très courts

APN, l'orée

L'âme de l'enfant maudit s'éleva dans les airs, comme une plume s'envolant de son propre souffle royal. La cérémonie retentissait de voix localisées, je pouvais entendre quelques larmes rebondi... [+]

Poèmes

Elle

Je ne sais pas où ce sera
Mais je vois l'espace comme ses bras
Je ne sais pas quand
Mais je n'entends que la danse... [+]

Très très courts

Le géant évanoui

Quelles saveurs ! Volatiles et sages mais puissantes comme un parfum des temps anciens, que l'âme ingère dans l'obscurité froide et humide d'une terre complice. Des particules de poussières... [+]

Qualifié Viva da Vinci 2019 - Grand Public
Poèmes

Sagesse

Volcan érupté
Lettres de flammes larmées
Du seul âge, éteint

Poèmes

Phoenix

Plumes irisées
de leur propre vent royal
s'envolent en flammes

Qualifié Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Olorime_de vers ceints

De l'âge îvre des temps pétris de mots, l'éloquence des potentats. Décades hantées de vers aux dieux saints.
//
De là... [+]

Poèmes

Olorime_été

L'air de la mer, embrun las, sable modelé.. ah ! l'été en fanfare, dune vide d'orée.
//
L'ère de la mère, ambre... [+]