Image de Daënor Sauvage

Daënor Sauvage

Je suis un jeune écrivain qui vit actuellement sur Bordeaux. Vous pouvez retrouver sur mon Instagram les nouvelles de mes textes, de mes projets et d’écriture en général !

DaenorSauvage

5 332Lectures sur ses œuvres

Ses abonnés


À LA UNE
Nouvelles

Crocus de Bieberstein

Nikolaï observait son jardin avec attention. Voilà des années qu'il était à la retraite, pourtant, rien n'avait pu le dissuader de continuer à explorer les merveilles florales de l'Est. Aguerrit ... [+]

Qualifié Nouvelles Renaissances 2022
Nouvelles

Le verger des Hespérides

D'un regard mélancolique, il contemple le soleil descendre dans le ciel, disparaître peu à peu derrière la colline des Hespérides. Les orangers détendent leurs vertes feuilles, comme ... [+]

Nouvelles

Le verger des Hespérides

D'un regard mélancolique, il contemple le soleil descendre dans le ciel, disparaître peu à peu derrière la colline des Hespérides. Les orangers détendent leurs vertes feuilles, comme ... [+]

Nouvelles

Réflexions matinales

Défilent les voitures, défilent les vélos, défilent les piétons. Assis dans le tramway Bordelais, je contemple la foule battre les pavés. Le monde lève-tôt du travail caresse l'aurore sans la ... [+]

Nouvelles

Souvenirs et réalité

Dernier point. Je glissai l'aiguille métallique entre les fils et... aïe ! Une minuscule larme grenat apparut sur mon pouce. Mince alors ! Je déposai mes outils de couturière inexpérimentée et ... [+]

Qualifié Nouvelles Renaissances 2021
Nouvelles

Aures Ignium

Le thé n’est jamais assez chaud. C’est une constance dans ma vie, cela a toujours été ainsi. Et cela en sera toujours ainsi, le thé ne sera jamais assez chaud. Je ne manque pourtant pas de ... [+]

Qualifié Grand Prix Été 2020 - Nouvelles
Poèmes

Croque à l’eau

Animé par Sobek l’ancien, je navigue avec faim, dans les eaux claires du Nil, tout proche d’une petite île.
Je ... [+]

Nouvelles

La volonté de Sobek

Je m’appelle Amehtep, beau Thébain de vingt-sept crues du Nil, la peau matée par les rayons de Rê, le corps endurci par les travaux agricoles et les iris ambrés. Ah ! Et je suis mort. ... [+]

Qualifié Grand Prix Printemps 2020 - Nouvelles
Nouvelles

Danse nocturne

Du jazz dans la nuit. Lumières tamisées.
Elle se lève du canapé de velours et, d’un geste sensuel, détache sa queue de cheval pour libérer sa crinière de feu. Puis, tout en regardant ... [+]