Image de Albane Charieau

Albane Charieau

J'écris par passion mais surtout pour m'amuser, flâner, rêver. Si le cœur vous en dit, vous pouvez me retrouver sur Amazon où sont publiés mes romans et mes recueils ainsi que sur Facebook "Les pages de l'Herm".
Merci à Toutes et à Tous de votre visite.

384 abonnés


À LA UNE
Nouvelles

Sur les lieux du crime

Je reviens sur les lieux du crime comme on dit, le cœur défait, et le cerveau empli d'une multitude d'interrogations.
Absent pendant neuf ans, nombre de choses ont changé depuis, à commence... [+]

Poèmes

le Tréport

Nous y allions chaque été sur cette plage aux grandes falaises,
Vous me disiez alors des mots tendres, chauds et sucrés... [+]

Très très courts

Sur la falaise

Une vie au bord de la mer, voilà ce qu'elle avait choisi.
Elle avait acheté cette maison retirée du village, perchée sur les hauteurs et qui surplombait les falaises; C'était sa retraite, son... [+]

Très très courts

Chez Angèle

Essoufflée, elle pose son sac, ses épaules sont engourdies de l'avoir porté si longtemps.
Les Estables sont devant elle, elle en fixe la vieille porte. Elle inspire fortement, jette un œil en... [+]

Très très courts

Naufragé

Un mot, un signe, il n'attend que cela.
Il marche le long des quais, Lyon se fait silencieux. « Ne pourrais-tu donc m'aimer un peu ? » lui a -t-il demandé avant de quitter la... [+]

Très très courts

Impasse Thibert

Au bout de la ruelle, tandis que la nuit se fait davantage intense et les passants rares, il aperçoit la lumière. La lumière de Fabienne ; cette lumière chaude, amicale, qui éclaire le monde... [+]

Très très courts

Dernier été

Je regardais dans ses yeux onduler le bleu de la mer. Derrière nous, la plage s'étirait, Septembre rôdait dans les rues peu à peu désertées. Il traînait sur la jetée comme un air de vacances... [+]

Très très courts

Sur la route

Il marche le long de la route, derrière lui, la ferme s'efface doucement. La campagne aphone, brûle sous le soleil d'Août, des fossés parfois humides, s'échappe une odeur de blé et de... [+]

Très très courts

Irlande

Sur la lande, courait la pluie. Les falaises couvertes de bruyère pliaient sous le poids de l'orage.
La brume par vagues, mangeait, terrible et méchante, les chevaux sauvages et les maisons... [+]

Très très courts

Roseline

Alanguie sur un transat, elle écoute le bruit doucement répétitif de l'océan contre les rochers. L'orage a laissé derrière lui, un ciel gris parsemé de petites taches blanches qui lui... [+]

Très très courts

Pemberley

Je savais que je ne reviendrai plus, que c'était là, un adieu et non un au revoir.
Je me retournai et regardai à travers la vitre arrière, Pemberley, ses rosiers grimpants, sa façade... [+]

Poèmes

Promesses

Un baiser posé sur tes lèvres,
Un sourire au coin des yeux,
Du soleil dans tes cheveux,
Comme un délicieux rêve.... [+]