Image de Aurélien Partoune

Aurélien Partoune

Les joies de mes amours et la certitude de mourir
Mais Prévert toujours dans la plaie de mes rires.

Médecin-légiste la plupart du temps, j'aime me détendre en écrivant, quand j'en ai le temps et que l'inspiration me le permet, des textes succincts que j'essaye de remplir le mieux que je peux d'amour, d'humour ou de poésie...bref tout l'inverse de mes rapports habituels ;)

86 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Lorsque lierre vous est offert

Ce jour-là, lierre se présenta à Margaux sous la forme d'un innocent bouquet. Elle songea que c'était là un bien étrange cadeau, d'autant que celui-ci n'était accompagné que d'une carte qui... [+]

En compétition 10 ans
Très très courts

Guillotine pour un chat noir

Il est un secret qu'aucun légiste ne partagera. Je suis d'ailleurs intimement convaincu que pas un d'entre eux ne viendra vous confirmer ce que je m'apprête à vous écrire. Pour des scientifiques... [+]

En compétition Grand Prix Automne 2021
Très très courts

L'oisillon fusillé

Au dernier moment, face au peloton d'exécution, Antoine se souvint d'un épisode de son enfance qui lui paraissait jusque-là des plus anodins. À genoux dans la terre boueuse, les poignets... [+]

En compétition Grand Prix Automne 2021
Très très courts

Le coeur mandarine

— Tu n'as pas de cœur Antoine.— Je n'en ai plus, c'est différent.— Comment peut-on vivre de la sorte ? — Oh, ce n'est pas une mince affaire. Il y a quelques problèmes de... [+]

En compétition Grand Prix Automne 2021
Poèmes

L'étoile morte

Je vis ce matinTomber du haut du cielUne étoile morte,Au creux de ma mainEtoile aussi belleQu'une feuille morte... [+]

Très très courts

Le bon dieu des mouches

Les fortes chaleurs de l'été avaient réchauffé jusqu'au cœur les pierres et les boiseries du presbytère. Il y régnait une bonne odeur de vieux, une bonne odeur de terre. À travers les... [+]

Finaliste - Jury Grand Prix Été 2021
Très très courts

Mes oiseaux préférés

Mes oiseaux préférés sont des oiseaux pétulants. Ce sont de petits machos, bruns et rondelets avec des reflets mordorés, montés sur de hautes pattes en allumettes avec un petit bec tout fin... [+]

Poèmes

Curieux curieux

Dressés sur le trottoir, frétillants réverbères,Ouvrant grands de gros yeux sur des cous qu'ils desserrent,Ces drôles... [+]

Qualifié Grand Prix Été 2021
Poèmes

Enroule ta paume

Enroule ta paumeAutour d'une pierreEt entoure un arbreDe tes brasAvale d'un coup le soleilEt... [+]

Très très courts

Rêvent les déléphambules

S'il y a bien un roman qu'un déléphambule n'a pas besoin de lire, c'est bien « L'insoutenable légèreté de l'être », de Milan Kundera. Tant mieux pour eux. Mais qu'est-ce qu'un... [+]

Finaliste - Jury Grand Prix Printemps 2021