1
min

Le robot de Sylvain

Image de Joëlle Brethes

Joëlle Brethes

867 lectures

202 voix


Chez les Riglet, un transporteur vient de livrer un volumineux carton adressé à leur fils Sylvain.
Qui a donc pu faire cet envoi ? Rien n'est indiqué sur le bon de livraison. M. et Mme Riglet sont en tout cas certains d'une chose : ils n'ont rien commandé !
Ils ouvrent pourtant le colis...
— Oh ! s'exclame Sylvain en battant des mains. Un robot ! Il est presque aussi grand que moi ! Il ne faut pas faire de bruit, regardez : ses yeux sont fermés, il dort !

Quelques minutes plus tard, le robot est installé dans un coin de la salle à manger, près de la table où Sylvain a installé ses affaires pour faire ses devoirs.
Pourtant, le petit garçon n'arrive pas à se concentrer sur son travail. Il n'aime pas beaucoup l'école. Il se trompe souvent dans ses opérations, il a du mal à retenir ses leçons, et il a des problèmes avec les lettres qui se rangent mal dans les mots qu'il écrit. Tout à l'heure, il devra faire le devoir de français de la semaine : une poésie. La maîtresse veut un texte court, moins de dix vers, mais dix vers, ça fait beaucoup de mots !

— Tu veux que je t'aide, Sylvain ? entend-il soudain.
Le petit garçon lève la tête de son cahier... Le robot a ouvert les yeux et... il parle !
— Tu peux m'aider ? demande le garçonnet.
— Bien sûr ! Je suis même venu chez toi pour ça... Et je m'appelle Arthur !
Sylvain n'a pas peur. Il n'est même pas étonné ! Rien n'est vraiment étonnant quand on a sept ans. Il se pousse pour faire de la place au robot.
Celui-ci se penche sur le cahier pour lire l'énoncé de l'exercice de calcul. Il a une voix bizarre, métallique, un peu désagréable, mais Sylvain s'y habitue vite.
Le petit garçon écrit, se trompe, recommence. Au lieu de se fâcher, le robot rit et reprend ses explications. Il est patient, gentil. Sylvain s'amuse. Il finit par trouver quelle opération il faut faire et il la réussit.
Puis il réfléchit à son devoir de français. Peu à peu, sans l'aide d'Arthur, les mots de son poème arrivent tout seuls, et leurs lettres se rangent comme il faut :
« Arthur est un robot
Il est très beau
Arthur est très savant
Il sait tout faire
Il m'a aidé pour mon problème
Et je veux être son ami
Pour la vie. »
Le robot et le petit garçon se regardent en souriant.
— J'ai oublié quelque chose d'important ! dit soudain Sylvain.
Il sort alors ses crayons pour faire le portrait d'Arthur... qui prend la pose !

202 VOIX

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Pierrot
Pierrot · il y a
J'adore tout simplement!
;-))

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Merci, Pierrot ! eux et moi sommes ravis de t'avoir plu ! :-)
·
Image de Kiki
Kiki · il y a
ce n'est pas un prof à la gomme......Je vois que vous êtes une fidèle des lieux. BRAVO. Moi je viens juste de frapper à la porte.
Si à l'occasion vous voulez aller lire le poème des cuves de Sassenage je vous inviterais à une visite guidée des entrailles de cette terre .

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
J'ai suivi un groupe d'autres visiteurs tout aussi enchantés que moi par la "magie" de Sassenage ! Merci :)
Merci aussi pour Arthur et Sylvain qui ont été heureux de vous plaire !

·
Image de Serenity
Serenity · il y a
Comme quoi le meilleur des professeurs est surtout celui qui est bienveillant et pédagogue ! Bravo pour cette jolie histoire !
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Merci à vous d'avoir apprécié cette histoire : vous êtes ma 200ème électrice ! ;-)
Bonne soirée et à bientôt sur l'une ou l'autre de nos pages respectives :)

·
Image de Yannma
Yannma · il y a
Se tromper, recommencer ; sûr que c'est comme ça que l'on apprend. Merci à Arthur d'avoir permis à Sylvain de le découvrir.
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Les deux compères vous remercient d'être passés les voir et moi aussi, je suis ravie, comme vous pouvez vous en douter ! :)
Bon dimanche, Yanma !

·
Image de Afa
Afa · il y a
Texte simple très accessible pour des enfants, un art en soi délicat. Mon vote.
- installé x 2 -

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Merci, Afa !
La répétition m'a en effet échappé... Tant pis mais... merci ! ;-)
Bonne journée, Afa.

·
Image de Geoffroy
Geoffroy · il y a
Le début d'une belle amitié ! très joli.
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
C'est vrai, Geoffroy ! Et cette amitié s'annonce solide !
Merci d'être venu apprécié ce petit récit. Bonne soirée. :)

·
Image de Antino
Antino · il y a
Merci pour cette histoire très mignonne qui, sous une apparence de légèreté, énonce un propos bien plus profond. Bravo
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Merci d'avoir tiré la substantifique moelle de mon récit ! :) Bonne soirée, Antino !
·
Image de Sabline
Sabline · il y a
Une belle histoire de complicité.
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
C'est vrai !
Merci, Sabline, d'être passée dire à ces deux "complices" que vous les "aimez". Ils en sont ravis ! :-)

·
Image de Anne Razé
Anne Razé · il y a
Intelligence, bienveillance, c'est comme ça que l'on aimerait voir nos enseignants.
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Il est vrai que ces qualités, souvent présentes chez les enseignants au début de leur carrière, s'érodent vite sous le poids des difficultés de tous genres qui s'accumulent peu à peu sur leurs épaules:( Les robots ne subissent pas ce genre de "pression" ;)Merci, d'être passée, Anne ! Je vous souhaite un bon dimanche :-)
·
Image de Gail
Gail · il y a
Recommandation méritée
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Merci, Gail ! Arthur et Sylvain sont devenus roses de plaisir en découvrant ce joli compliment ! Bon weekend ! :)
·