1
min

De l'écriture de haïkus (2)

Gérard Aigle

Gérard Aigle

41 lectures

7 voix

Même la mort demande un certain art pour être réussie. Comprenne qui peut.

à Lucilia,...
Et aux alphas , et aux bêtas, et aux gammas et ainsi de suite jusqu'aux lambdas, à tous et même aux autres.
Ne jamais rien exclure....rien ni personne. Toute une grande philosophie du dérisoire !...La mienne.

In " Les dits de peu de mots"
***

"Il faut descendre. Tu n'es pas encore descendu assez bas. "( Lucilia)

Ce n'est pas facile, tu le sais, et je fais ce que je peux . J'ai quitté ma femme et J'ai abandonné mon chien , ma famille , mes amis parce que je savais qu'aucun n'était capable de comprendre. J'ai réduit sensiblement les ablutions et les changements de vêtements . Je vis en essayant de réduire mes dépenses au strict nécessaire. Je n'ai plus vraiment de maison et j'habite sur une coque de noix qui pue le gazoil , sans aucun confort. Je vis à la colle avec des femmes perdues , dans des rêves glauques de quelques instants.
Mais je sais bien que je peux encore aller plus bas : ces derniers temps, sans savoir pourquoi j'ai réduit ma consommation d'alcool : une faiblesse de ma part. Je vais m'y remettre. Dès ce soir. Il y aurait bien la drogue, mais il faut que je garde un peu de grain à moudre pour les prochains temps. Je vais supprimer aussi le dentifrice : il me semble que puer de la gueule peut aussi éloigner pas mal de monde et me faire atteindre plus vite le plancher des caves.
Quand je serai prêt et que je saurai qu'il n'y a plus aucune marche à descendre, parce qu'il n'y aura plus rien au dessus de quoi se pencher , quand je serai en bas , en bas du bas , quand j'aurai tout tué , éliminé, rayé y compris les cons - et les connes ! - qui cachent mon soleil, le soleil , la lumière , la clarté ! - j'irai sans crainte et sans remords vers ce que je deviendrai.
Comme un grand.
Alors, j'écrirai peut être des haïkus... Mais rien n'est sûr!

7 VOIX

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Miraje
Miraje · il y a
Une désocialisation volontaire, une lente descente. Mais le choix reste un luxe, comme l'écriture de haïku ou pas ☺☺☺
(En plus joyeux, je t'invite au saloON autour d'un verre entre amis ... http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/la-nuit-du-precheur)

·
Cajocle
Cajocle · il y a
Arrête, tu me fais pleurer, pour de vrai.
·