Vague à l'âme

Pago

Pago

787 lectures

451 voix

en compét' !

451 VOIX

CLASSEMENT BD courtes

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Bruno Bottin
Bruno Bottin · il y a
bravo,une bd très intéressante.
·
Pago
Pago · il y a
Merci Bruno. J’espère toujours un peu que mes. BD « parlent » à d’autres
·
Valérie Labrune
Valérie Labrune · il y a
L'esthétique en N&B, la composition, les cadrages, les choix faits pour exprimer l'impression de médiocrité et de vide, jusqu'à la perte de sens de la vie que le protagoniste s'est construite jusqu'ici, tout cela m'a beaucoup plu. Superbe planche de BD, bien campée dans un univers personnel. Bravo !
·
Pago
Pago · il y a
C’est vrai que celle ci est plus perso que d’autres de mes petites histoires dessinées...
·
Bernard Boutin
Bernard Boutin · il y a
La routine abime et nous plonge parfois dans les abîmes ! Le dessin en noir et blanc en osmose avec le texte rend bien le côté " fatigué de tout " de votre personnage ! Bravo Pago !
·
Pierrine
Pierrine · il y a
Mon soutien et mes votes !
·
Pago
Pago · il y a
Je prends les deux
·
Claudine
Claudine · il y a
Oups...CE que l'on aime par dessus-tout...Forte en intensité la BD
·
Claudine
Claudine · il y a
Le burn-out de la routine, s'en sortir avec l'action de créer pour soi, aller au fond de soi les infos oubliées, ceux que l'on aime par dessus tout et en faire quelque chose, montrer ses créations comme ici ;) Le dessin distille largement l'atmosphère de la situation, bien réussi!
·
Pago
Pago · il y a
Merci Claudine
·
Jean-Luc Ithié
Jean-Luc Ithié · il y a
Super BD sur une réalité de la vie de plus en plus pesante...
Bravo !!!

·
Pago
Pago · il y a
Merci
·
Olivier Vetter
Olivier Vetter · il y a
Le malaise du cadre
Quand il ouvre les yeux

·
Pago
Pago · il y a
Y a un peu de ça effectivement
·
MathiasMoronvalle
MathiasMoronvalle · il y a
J'ai lu dans un interview d'Alan Moore récemment "Nous sommes tous les héros de notre propre existence", il est donc d'autant plus dur d'accepter son insignifiance lorsque l'on se regarde dans l’œil du monde. Les deux sont pourtant bien réel. J'aime beaucoup votre trait ainsi que le sujet.
·
Pago
Pago · il y a
Hero au sens romanesque du terme j'imagine. Peut être une bonne façon effectivement d'appréhender sa propre vie. Merci pour le soutien
·
Gecko Bleu
Gecko Bleu · il y a
J'aime beaucoup le trait et la monochromie
Quant à la cruelle insignifiance du quidam, on ne peut qu'y souscrire...

·
Pago
Pago · il y a
Faut juste se faire à cette idée
·