267 lectures

150 voix

Le vent dans les claustras murmure la caresse
Du temps si dérisoire et nous décoiffe un peu
Éloignant la saveur de nos belles prouesses
Qui hantent ma mémoire et me ride les yeux

Le soleil s'interpose aux clichés sans couleur
Des roses effeuillées par un galant fantôme
Je n'avais pas vingt ans quand l'émoi de ton cœur
Susurrait à mon cœur de savoureux arômes

L'amour insouciant celui qui vient de naître
Emplit de floraison mon jardin silencieux
Mais mon verger fleuri je dois le reconnaître
N'est plus qu'un souvenir lointain et capricieux

Il orne mes vieux jours tel une main ouverte
Sur l'épaule du temps amiral sourcilleux
D'un navire filant sur une mer offerte
Aux humeurs des autans et des ans oublieux

Je n'avais pas vingt ans, c'était il y a longtemps
Ce sillon effacé tu vois je le restaure
Pour nous revoir altiers amoureux éclatants
Exhibant sans pudeur un bonheur qu'on dévore

Le vent dans les claustras se résigne au silence
Je dois sortir le chien, arroser les soucis
Le temps s'est rafraîchi il faudra que je pense
À donner aux oiseaux des bouts de pain rassis

150 VOIX

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Arlo
Arlo · il y a
Beaucoup de nostalgie dans ce jardin où l'amour et son souvenir sont forts bien décrits. Le temps passe irrémédiablement mais la nature est toujours là. J'aime beaucoup. Vous avez les votes d'Arlo qui vous invite à découvrir son poème "sur un air de guitare" retenu pour le prix hiver. Bonne journée à vous.
·
Maninred
Maninred · il y a
Merci Arlo. Un bien beau commentaire. Que ferions-nous poètes sans le temps qui passe ?
·
Lafée
Lafée · il y a
et je vous imagine entrain d'arroser les soucis.... L'image est si belle ! Bravo et mes voix
·
Maninred
Maninred · il y a
Merci Lafée soucis ou pensées...
Amitiés
·
Lafée
Lafée · il y a
ah ah....
·
François Duvernois
François Duvernois · il y a
De la belle ouvrage qui mérite le maximum. J'aime beaucoup : "me ride les yeux... Aux humeurs des autans et des ans oublieux... "
·
Maninred
Maninred · il y a
Merci François
·
Zouzou
Zouzou · il y a
...ou l'art d'entretenir l'amour! +5 je vous invite dans mon 'Taj Mahal ' et pour sourire dans ' L'été au bureau ' , si vous le voulez bien , merci !
·
Maninred
Maninred · il y a
Merci Zouzou
·
Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Un poème de toute beauté, empreint de nostalgie, un style fluide et élégant, une musicalité. J'aime beaucoup !
·
Maninred
Maninred · il y a
Merci d'avoir été sensible au rythme et à la musicalité que je tente de soigner.
·
Rtt
Rtt · il y a
Que c'est beau, mélancolique et doux que c'est beau!
·
Maninred
Maninred · il y a
Votre commentaire n'en est pas moins flatteur. Merci
·
Terreville
Terreville · il y a
C' est très beau !
·
Maninred
Maninred · il y a
Merci de cet encouragement
·
Lionel Viala
Lionel Viala · il y a
Je n'aurais qu'un mot : Superbe ! Plus que des atomes, nous avons des "mots-crochus" sur la couleur des choses...
·
Maninred
Maninred · il y a
Merci pour cet enthousiasme. Les mots filent lorsque ce sont des mots dits quant aux mots tus... et bouche cousue...
·
Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Le passage du temps, la nostalgie des jeunes amours, la complainte du regret. C'est mélancolique mais sans excès d'amertume. C'est beau.
·
Maninred
Maninred · il y a
Merci Guy.
·
Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Ce sont toujours les petites attentions qui comptent..
·
Maninred
Maninred · il y a
Merci Elena
·