1
min

L'épeautre et la faucille

Gloubibouddha

Gloubibouddha

280 lectures

218 voix


Entrecôte sauce béarnaise,
Entrecôte source de malaise.

Ô Viandes Aubrac ou Ferrandaise
nous vous aimons, le temps d'un repas
nos langues dansent la javanaise
et cela vaut bien votre trépas.

Entrepôts gris, usine de mort,
ça suinte bordeaux dans l'corridor
ça crache rouge dernière aurore
ça vomit vermeil, sacrée décor

Des corps écarlates encore encore,
Des corps écarlates encore encore.

Il entre puis honnit,
vomit, maudit, oscille,
entre sang, scies, côtes et soucis,
entre son coté et ici.
Un nouveau converti.
L'épeautre et la faucille.

218 VOIX

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Bernard Boutin
Bernard Boutin · il y a
Félicitations pour votre prix !
·
Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Félicitations pour cette victoire méritée !
·
Huppefasciée
Huppefasciée · il y a
Félicitations Gloubibouddha !
·
Maryse
Maryse · il y a
Félicitations ! Belle soirée !
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Bravo pour ce choix du Jury.
·
Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Félicitations Gloubibouddha !
·
Odile Duchamp Labbé
Odile Duchamp Labbé · il y a
Bravo.
·
Sourire
Sourire · il y a
Bravo mérité ! Je suis en finale hiver avec une nouvelle, le refuge, si le coeur vous en dit...
·
Brocéliande
Brocéliande · il y a
Bravo ...
·
Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un grand bravo pour ce prix bien mérité !
·