Paul Arène
1843 - 1896

Paul Arène fait partie du groupe des poètes provençaux, les félibres, aux côtés de Frédéric Mistral et Théodore Aubanel, auteurs de langue française et de langue d'oc. Touchant à tous les genres, poèmes, contes, nouvelles, chroniques, etc., ses écrits sont marqués par un régionalisme exalté et un souci de réalisme. Né et mort à Sisteron, la plupart de ses récits y prennent place. Il rédige avec Alphonse Daudet quelques chroniques provençales dont le propos est si proche des Lettres de mon moulin que certains considèrent Arène comme le nègre littéraire de Daudet.

Œuvresles plus lues

52

lectures

POÈMES
1 min Classique

Le Poëte est semblable à la Limace; il a
Pour pâture les fleurs ravissantes, comme elle!
Et, déchu, la pauvre âme, ô douleurs, n’a comme aile
Qu’un pied ignoble et lent! ... [+]

61

lectures

POÈMES
1 min Classique

L'école était charmante au temps des hannetons,
Quand, par la vitre ouverte aux brises printanières,
Pénétraient, nous parlant d'écoles buissonnières
Et mettant la folie en ... [+]

64

lectures

POÈMES
1 min Classique

Or, le Chou, cette rose
Énorme et verte, dit:
« O rose en discrédit,
Moi, l’humble fleur de prose,
Je t’aime, noble fleur,
Faite de poésie,
Que l’Aurore a ... [+]

à(re)découvrir

Son Époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +

Sa Culture
Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +